56% des bénéficiaires de l'APA en 2003 avaient retrouvé de l'autonomie (Drees)

Résumé : Plus de la moitié 56%) des bénéficiaires de l'Allocation personnalisée d'autonomie (APA) au premier semestre 2003 estimaient que cette prestation leur a permis de retrouver une certaine autonomie, selon une enquête que publie la Drees.

Par , le 

PARIS, 31 jan 2005 (AFP) - Plus de la moitié 56%) des bénéficiaires de l'Allocation personnalisée d'autonomie (APA) au premier semestre 2003 estimaient que cette prestation leur a permis de retrouver une certaine autonomie, selon une enquête que publie la Drees (ministères de la Santé et de la Cohésion sociale).
43% pensent toutefois que "cela n'a rien changé", selon cette enquête, menée au premier semestre 2003 auprès de 2.614 bénéficiaires de l'APA à domicile.
Entrée en vigueur le 1er janvier 2002, l'APA vise à une meilleure prise en charge de la perte d'autonomie des personnes âgées de plus de 60 ans pour accomplir les gestes de la vie courante.
Globalement, 53% des bénéficiaires se disaient "tout à fait satisfaits" et 42% "plutôt satisfaits".
Cependant, 37% des personnes âgées ou de leurs proches interrogés estimaient "avoir besoin de davantage d'heures (d'aide, ndlr) à domicile", et "50% d'au moins une aide technique ou d'un aménagement du logement".
20% des bénéficiaires envisageaient de faire réviser l'évaluation de leurs besoins, selon la Drees.
59% des bénéficiaires jugeaient le montant de cette prestation suffisant, contre 33% de l'avis contraire. Parmi ces derniers, figuraient souvent des personnes recourant à une aide complémentaire à celle prévue par l'APA, indique cette enquête.
Le montant moyen de l'APA servant à couvrir les dépenses d'aide à domicile était de 483 euros mensuels en novembre 2002.
En outre, parmi ceux (un quart) qui acquittaient une participation financière (sorte de ticket modérateur laissé à la charge du bénéficiaire) calculée en fonction des ressources, 36% estimaient que leur participation était "trop importante".
Selon cette enquête, 87% des bénéficiaires interrogés jugeait que la démarche d'obtention de cette allocation était "plutôt simple", seuls 8% la percevant "compliquée".
kp/jba/av

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr