Journées nationales des aveugles & malvoyants ce week-end

Résumé : Les journées nationales des associations d'aveugles et malvoyants de samedi et dimanche, baptisées 'changeons de regard!' se veulent surtout cette année des moments d'information

Par , le 

Réagissez à cet article !

PARIS, 1 oct 2009 (AFP) - "L'appel à la générosité publique est mal perçu par les déficients visuels, et nous avons voulu redresser les choses", a expliqué jeudi lors d'un point de presse Philippe Chazal, président du Comité national pour la promotion sociale des aveugles et des amblyopes (CNPSAA) qui regroupe 27 associations.
Ces journées permettront d'"inscrire la défense de la citoyenneté à part entière et de l'autonomie des personnes aveugles et malvoyantes comme missions prioritaires", selon le CNPSAA, qui les organise pour la première fois.
Symboliquement le comité a signé jeudi avec la secrétaire d'Etat chargée de la famille et de la solidarité Nadine Morano, accompagnée de Gilbert Montagné, chargé du handicap à l'UMP, une charte "sur les droits des aveugles et des déficients visuels", sur le modèle de la Déclaration des Droits de l'homme.
Les associations signataires s'y interdisent notamment de "répandre ou d'exploiter une image +misérabiliste+ et fausse" des aveugles et malvoyants.
"Je suis à 100% dans cette démarche, on refuse d'être catalogué comme
+population mendiante+, il faut se demander ce que l'on peut apporter à
+la
société, en tant que citoyens à part entière avec des droits et des devoirs", explique Fernando Pinto Da Silva, son chien-guide à ses pieds.
Cet homme de 32 ans dirige à l'association Valentin Haüy le Centre d'évaluation et de recherche sur les technologies pour aveugles et mal-voyants. Son équipe vient de travailler sur des améliorations techniques qu'elle a suggérées à un fabricant de GPS avec reconnaissance vocale.
Et il rappelle que si l'accessibilité aux bâtiments publics s'est améliorée, les non-voyants ne peuvent toujours pas accéder à certains sites comme celui de Pôle emploi par exemple, "et ne peuvent donc pas y bâtir un CV".
fm/im/ds

 « Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Réagissez à cet article !  


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr