Handicap sensoriel: mieux visiter les musées du Vatican

Résumé : Soucieux de permettre aux personnes handicapées d'accéder aux chefs-d'oeuvre, les musées du Vatican ont institué des visites spéciales à l'attention des personnes sourdes ou mal-voyantes.

Par , le 

Réagissez à cet article !

CITE DU VATICAN, 1 mars 2011 (AFP) -
Les aveugles et mal voyants découvriront ainsi la Déposition, du Caravage, et L'ange qui joue du luth, détail d'une fresque de Melozzo da Forli.

Les sourds et malentendants pourront, eux, suivre deux parcours expliqués en langage des signes par des agents sourds formés par les musées : les chambres de Raphaël et la chapelle Sixtine ou le musée de sculptures Pio Clementino et le chef-d'oeuvre de Michel Ange (qui a peint le plafond de la chapelle Sixtine).
"Les oeuvres d'art doivent être accessibles à tous", a déclaré le cardinal Giovanni Lajolo, responsable de l'Etat du Vatican, en présentant ces nouveautés mardi à la presse.

"Nous sommes le premier musée du monde où les non ou mal voyants et les sourds ou malentendants peuvent découvrir des chefs-d'oeuvre", s'est félicité le Pr Antonio Paolucci, directeur des musées. "Et nous voulons à l'avenir rendre accessibles aux mal et non voyants beaucoup plus d'oeuvres", a-t-il précisé à l'AFP, mettant en avant un "projet ambitieux".

Pour les non et mal voyants, les deux oeuvres ont été reproduites en relief, afin de permettre une découverte tactile, avec une légende en braille.

Mais pour favoriser une connaissance à la fois plus globale et plus émotive de la peinture, l'expérience du toucher est précédée de la lecture d'un texte biblique sur le thème de la déposition du corps du Christ et de l'écoute d'un chant grégorien.

Les visiteurs peuvent également manipuler les étoffes représentées par Le Caravage, imbibées de myrrhe et d'aloe - essences traditionnellement utilisées au moment de la dépose d'un corps, a expliqué Sarah de Luca, qui a collaboré au projet -, des feuilles de molène, la plante figurant au bas du tableau, et tâter une reproduction de la toile utilisée par le maître du clair obscur préparée selon sa propre méthode.
Deborah Tramentozzi, non voyante, a été la première à expérimenter cette visite spécialisée. "C'est une splendide initiative qui permet une découverte panoramique du tableau et de la fresque", a-t-elle dit, souhaitant que "plus d'oeuvres soient rendues accessibles aux non voyants".

Ces visites, d'une durée moyenne de deux heures, sont gratuites, mais il faut réserver. Chaque personne handicapée peut venir avec un accompagnateur, qui bénéficie lui aussi de l'accès gratuit.
www.museivaticani.va )

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Réagissez à cet article !  


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr