Handicap: L'astrophysicien Stephen Hawking défie la science

Résumé : L'astrophysicien britannique Stephen Hawking, à qui les médecins n'avaient donné que quelques années à vivre quand il avait 21 ans, fête ses 70 ans, après une vie entière consacrée à décoder le cosmos malgré son très lourd handicap physique

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Par Béatrice DEBUT

LONDRES, 6 jan 2012 (AFP) -
Stephen Hawking, qui a vendu son best seller "Une brève histoire du temps" à plusieurs millions d'exemplaires, n'est pas dupe. "Je suis certain que mon handicap a un rapport avec ma célébrité", estime-t-il sur son site internet.

"Les gens sont fascinés par le contraste entre mes capacités physiques très limitées et la nature extrêmement étendue de l'univers que j'étudie", ajoute le scientifique cloué dans un fauteuil et contraint de s'exprimer via un ordinateur d'où s'élève une voix métallique.

Alors qu'il étudie à Oxford, le jeune Hawking constate "qu'il semble devenir de plus en plus maladroit et tombe une ou deux fois sans raison apparente."
Après une batterie de tests, il apprend qu'il est atteint d'une maladie incurable, plus tard diagnostiquée comme la maladie de Charcot. "Elle allait probablement me tuer en quelques années. C'était un peu le choc", se souvient-il. Stephen Hawking n'a alors que 21 ans.

La majorité des personnes diagnostiquées avec cette maladie dégénérative paralysante "vivent moins de cinq ans (...) Le fait qu'il a vécu avec la maladie pendant près de 50 ans en fait quelqu'un d'exceptionnel", estime Brian Dickie de l'association britannique des maladies neuro-dégénératives.
"Cependant sa renommée ne doit pas éclipser ses contributions" à la physique car "il a sans aucun doute fait plus que quiconque depuis Einstein pour améliorer le savoir sur la gravité", insiste Martin Rees, ancien président de la Royal Society, qui participera dimanche à Cambridge à une conférence en l'honneur de Stephen Hawking.

L'astrophysicien a réalisé des travaux sur l'expansion de l'univers, les trous noirs et la théorie de la relativité. Dans son dernier livre "Y a-t-il un architecte dans l'univers ?", il démonte la théorie d'Isaac Newton en affirmant que l'univers n'a pas eu besoin de Dieu pour être créé.

Pour l'Américain Kip Thorne, un de ses collaborateurs de longue date, Stephen Hawking a réussi le tour de passe-passe de faire de son handicap un atout.
Quand il "a perdu l'usage de ses mains et ne pouvait plus faire des équations sur le papier, il a compensé en s'entraînant à manipuler mentalement et à grande vitesse des concepts complexes. Cette capacité lui a permis de trouver des solutions à des problèmes physiques que personne ne pouvait résoudre et qu'il n'aurait probablement pas pu résoudre sans cette nouvelle dextérité", a estimé Kipt Thorne à l'occasion du 70e anniversaire de Stephen Hawking.

Soucieux de vulgariser ses théories complexes, l'astrophysicien a rencontré un succès planétaire avec "Une brève histoire du temps: du Big Bang aux trous noirs".
Sa notoriété lui a valu d'apparaître dans le dessin animé The Simpsons:
"Votre théorie sur un univers en forme de doughnut est fascinante, Homer", lance le personnage de Stephen Hawking.

Inondé de questions pour son anniversaire, l'astrophysicien a estimé que "la plus grande découverte scientifique de tous les temps" serait de détecter une vie extra-terrestre. "S'ils décidaient de nous rendre visite, le résultat serait similaire à l'arrivée des Européens en Amérique. Ca ne s'est pas bien terminé pour les Indiens", a-t-il cependant souligné dans un enregistrement diffusé vendredi par la BBC.
Mais interrogé par le magazine New Scientist sur ce qui occupait le plus son esprit, l'éminent scientifique a répondu: "Les femmes. Elles sont un mystère total."
bed/dh/ia

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 19-01-2012 par albert :
Faire du ciel le plus endroit de la terre, faire de l'espace le plus endroit pour l'humanité. Y a t-il une version francaise de son livre. Davance merci pour la réponse

Le 09-12-2015 par cloclo :
bonjours je viens de voir votre biographie aujourd'hui le 9/12/2015 je suis très touché de votre détermination et du courage sa donne une leçon aux personnes qui abandonnes si facilement merci

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr