Hello Handicap PME du 05 au 08 décembre, Inscrivez-vous !

Invictus Games : la compétition des blessés de guerre

Résumé : Pour leur 3e édition, les Invictus Games investissent Toronto (Canada) du 23 au 30 septembre 2017. Ils réunissent 550 blessés de guerre dans 12 disciplines. Une compétition sportive hors normes qui encourage les soldats sur le chemin de la guérison.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Dernière minute le 4 octobre 2017 : L'equipe de France a remporté 36 médailles, dont 12 en or, 13 en argent et 11 en bronze. Ses athlètes se sont particulièrement distingués en athlétisme et en cyclisme.

Article initial : Le prince Harry, petit-fils de la reine Elizabeth II, a assisté le 21 septembre 2017 à Toronto aux derniers entraînements des athlètes qui prendront part dès le lendemain aux Invictus Games (du 23 au 30 septembre), des compétitions ouvertes aux blessés et invalides de guerre dont il est à l'initiative. Samedi soir, le membre de la famille royale britannique doit inaugurer cette troisième édition, une cérémonie où sont attendus Melania Trump, l'épouse du président américain, et le Premier ministre canadien Justin Trudeau.

Lancé en 2014 par le Prince Harry

La première édition des Invictus Games, créés sur le modèle des Jeux paralympiques, a eu lieu en septembre 2014 à Londres, lancée par le prince Harry qui a servi en Afghanistan dans les rangs de l'armée britannique. La création des jeux, a-t-il déclaré, a été décidée « non seulement pour aider les anciens combattants à se rétablir de leurs blessures physiques et mentales, mais aussi pour inviter les gens à suivre leur exemple de résilience, d'optimisme et de service dans leur propre vie ».« Cette compétition internationale hors normes constitue un encouragement pour les blessés sur leur chemin de guérison et une opportunité unique pour le grand public de montrer son soutien aux hommes et aux femmes qui s'engagent pour la défense de leur pays », explique de son côté le ministère français des Armées.

La France en force

Après Orlando en Floride en 2016, plus de 550 militaires, hommes et femmes blessés, provenant de 17 nations participeront à cet événement dans 12 disciplines allant du basket en fauteuil à la natation en passant par l'athlétisme et, pour la première fois, le golf. Trente militaires blessés, vétérans et civils du ministère des Armées défendront les couleurs de la France dans 10 disciplines. Afin d'optimiser leur niveau de performance, le Centre national des sports de la Défense (CNSD) a organisé 13 stages de préparation physique et mentale sur une année, depuis la détection, la sélection et l'accompagnement sportif des athlètes par des cadres militaires et fédéraux pour les aider à atteindre les minima requis et les faire aller au plus haut de leurs performances sportives. En 2016, la délégation française avait rapporté 37 médailles.

L'Armée française

A travers le Centre national des sports de la Défense (CNSD), le ministère des Armées contribue à la réinsertion par le sport du personnel militaire blessé, réalise des actions de formation au profit du personnel des Armées en contact avec les militaires blessés et participe chaque année aux rencontres militaires « Blessures et sports ». Il organise également des stages de préparation physique au profit des militaires blessés participant aux compétitions nationales et internationales.


Voir la vidéo Invictus Games 2017: Trailer - BBC One

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr