Des athlètes transplantés disputent un championnat du monde

Résumé : Les 21e Jeux mondiaux des transplantés se tiendront du 25 juin au 2 juillet 2017 à Malaga, en Espagne. Pour la première fois, des familles et donneurs sont invités à participer à certaines épreuves. Une façon de leur dire "merci" !

Par , le 

Réagissez à cet article !

Tous les deux ans, les Jeux mondiaux des transplantés sont organisés sous l'égide de la World transplant games federation. En 2017, ils se tiendront, pour leur 21e édition, du 25 juin au 2 juillet 2017, en Andalousie, à Malaga. Un rendez-vous marquant pour « sensibiliser le grand public à la réussite de la transplantation et à la nécessité du don d'organes », en mettant en avant des athlètes greffés internationaux. Au total, « plus de 2 000 participants venus de 50 pays se retrouveront pour cette semaine placée sous le signe du sport et de la générosité », annoncent les organisateurs. Pour fêter les 30 ans de cette compétition, des donneurs et leur famille sont également invités à participer à différentes épreuves. Une manière de les remercier d'avoir dit « oui » au don d'organes.

Pas de sélection sportive mais médicale

Pour cette 21e édition, la délégation française sera composée de 84 représentants : 60 sportifs greffés, dont cinq enfants. Âgés de 9 à 83 ans, greffés de tous organes (cœur, rein, foie, poumons…) et venus des quatre coins de la France, ces sportifs se mesureront dans la bonne humeur à d'autres personnes greffées du monde entier dans 17 disciplines sportives : triathlon, canoë-kayak, tennis, natation, athlétisme, badminton, etc. Pour rejoindre l'équipe, « aucune sélection sportive n'est demandée. En revanche, les prérequis médicaux sont rigoureux, souligne l'association Trans-forme, qui vise à réhabiliter les personnes transplantées et dialysées par l'activité physique et sportive. Deux certificats médicaux (un du médecin de transplantation et un du cardiologue) ainsi qu'une épreuve d'effort sont nécessaires pour participer. Il est également demandé d'être entraîné et de certifier cet entraînement régulier. »

Près de 6 000 organes greffés

En 2016, en France, 5 891 organes ont été greffés, soit +2,5% par rapport à 2015. En cinq ans, leur nombre a augmenté de 17%. « Ces résultats, en augmentation constante, ne doivent toutefois pas masquer le besoin croissant en organes à greffer, que la hausse de l'activité ne suffit pas à satisfaire », précise l'Agence de la biomédecine. En 2016 toujours, quelque 22 617 personnes ont eu besoin d'une greffe ; chaque année, ce sont plus de 200 personnes qui décèdent faute de recevoir un greffon à temps.

© Trans-forme

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr