10 ans loi 2005 : ce que réclament les associations !

Résumé : 10 ans tout rond pour la loi handicap de 2015. Un anniversaire que 70 associations se préparent à célébrer sans enthousiasme. Pour faire entendre leur voix, elles appellent à la mobilisation le 11 février 2015.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Les légions sont en ordre de marche, prêtes à défiler. Le 11 février 2015, 10 ans pour la « loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » de 2005. Un chiffre tout rond mais, pour les personnes concernées, le compte n'est pas bon. Et elles sont bien décidées à le faire savoir le Jour J à l'occasion de nombreux rassemblements organisés dans toute la France. Un anniversaire qu'elles se préparent à célébrer avec tambours et trompettes ! Sans enthousiasme mais pour se faire entendre…

Quelles priorités ?

L'APF (Association des paralysés de France) déplore « malgré quelques avancées », des « sentiments d'injustice, d'amertume et de désespoir ». Et pointe du doigt de nombreuses carences dans les domaines suivants, jugés prioritaires :

  • Les nombreux lieux, transports et services inaccessibles, les obligations en matière d'accessibilité venant d'être particulièrement réduites.
  • Les difficultés concernant l'accueil et l'accompagnement de certains élèves et étudiants en situation de handicap dans leurs besoins spécifiques, la formation et le soutien aux personnels restant par ailleurs insuffisants.
  • Les centaines de milliers de personnes handicapées au chômage, leur nombre ayant doublé ces dernières années.
  • Les dizaines de milliers de personnes vivant sous le seuil de pauvreté, leur pouvoir d'achat diminuant du fait de la crise sociale et économique mais aussi de ressources trop faibles.
  • La couverture des besoins en matière de compensation toujours trop insuffisante et des restes à charge (soins, compensation…) exorbitants, les  plans personnalisés de compensation revus à la baisse se multipliant.

Un « collectif » prêt au combat

A l'occasion de cet anniversaire, les associations de personnes handicapées, rejointes par celles de personnes âgées, d'usagers des transports publics, de piétons et même de cyclistes se sont donc réunies au sein du « Collectif pour une France accessible ». 70 associations au total ! D'une même voix, elles appellent à descendre dans la rue le 11 février pour dénoncer l'Ordonnance relative à l'accessibilité du 26 septembre 2014 qui, selon elles, « annihile les ambitions et objectifs de mise en accessibilité de la France. » Et de préciser : « Le gouvernement propose un retour en arrière inacceptable en anéantissant les principes initiaux de la loi, et ce alors que cette obligation date de 1975 ! »

Contre l'avis du CNCPH

Le collectif s'insurge contre le fait que le gouvernement n'a pas pris en compte l'avis défavorable du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) relatif à cette Ordonnance. Par ailleurs, il considère que « les textes d'application récemment publiés accentuent considérablement la remise en cause du principe d'accessibilité des transports publics, tandis que la grande majorité des établissements recevant du public (écoles, cinémas, commerces, cabinets médicaux, stades...) existants en France se trouve complètement exonérée de la moindre obligation d'étudier les conditions d'une mise en accessibilité ! »

Des rassemblements en France le 11 février 2015

Le plus symbolique des rassemblements se tiendra à Paris à 13 h devant l'Assemblée nationale, place Edouard Herriot (sous réserve d'autorisation). Le collectif demande en effet aux parlementaires de ne pas ratifier, en l'état, l'Ordonnance qui leur sera présentée prochainement par le Gouvernement. A ce sujet, l'APF invite par ailleurs ses adhérents et tous les citoyens à alerter leur député sur cette question en lui envoyant un tweet ou un mail (toutes les infos sur le site dédié « Accéder c'est exister », en lien ci-dessous). La France n'est pas en reste et toutes les grandes villes ont répondu à l'appel… Le programme des manifestations prévues du 5 au 11 février 2015 figure dans l'article « 10 ans loi 2005 : quels évènements en France ? » en lien ci-dessous.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 04-02-2015 par W.Salens :
Mis sur FB par la FmH ce matin

Retweeted Accessible à tous (@accessibleatous):
Présentation aujourd'hui en conseil des ministres du projet de loi de ratification de l'ordonnance consacrant les Ad'AP ‪#ccessibleatous

Pour le reste, à chaque personne de mener son combat au quotidien, pour une accessibilité universelle, oui UNIVERSELLE, avec ses moyens, armes et énergie, avec ou en dehors des associations.

Le 05-02-2015 par pendrell :
les politiques de droite comme de gauche française sont incapables de tenir leurs engagements, face aux électeurs.Il faut se mobiliser le 11/02 tout le peuple est concerné par la vieillesse, la maladie et les handicaps
Ce sont nos droits et impôts qui sont bafoués.

Le 05-02-2015 par MARIE :
Surtout que l'organisation ds les collèges ou lycées favorisent l'exclusion des handicapés ! Quand on envoie, toutes les heures, les élèves à l'autre bout de l'établissement, on se
doute bien que les personnes handicapées ne suivront pas.Ou ils auront le regard de mépris sur la soi-disant compensation de l'ascenseur privilégiante.
Comme si cela seul compensait les difficultés du quotidien.

Le 05-02-2015 par ALGED :
Triste anniversaire! C'est au niveau local qu'il faudra se batre au maximum.Investir les CCA ,les municipalités.Faire respecter le Pave (s'il a été voté et déposé en préfecture).
Les Adap c'est une usine à gaz !
Sujets à toute interprétation particulière ,porte ouverte à reports indéfinis.
Même déposés en préfecture ne comptez pas sur un retourou un suivi.

Le 05-02-2015 par W.Salens :
A lire certains commentaires, sur ce site ou d'autres, je me demande combien de personnes ont lu et analysé les différents décrets déjà sortis.
@Alged: ok sur ce que vs dites sur l'action au sein des commissions communales et intercommunales. Elles ont maintenant l'obligation de dresser la liste des bâtiments publics et privés accessibles. L'action des militants n'y est pas toujours facile et certaines grandes assoc. ne les respectent pas assez. Pour ce qui est des Préfectures: désolé de vs contredire, le travail est fait en temps et en heure, j'y suis actif une demie-journée par semaine, représentant une assoc.

Le 10-02-2015 par Jean Paul CHANEL :
Madame la députée,
Je compte sur vous demain pour ne pas voter le texte proposé qui porterait atteinte aux droits des personnes handicapées.
Avec mes meilleurs sentiments républicains.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr