Manif devant l'Assemblée, "Stop à l'exclusion et à l'exil"

Résumé : Une centaine de personnes handicapées et leur famille se sont rassemblées le 20 octobre 2015 devant l'Assemblée nationale pour remettre aux députés un livre noir dénonçant le manque de prise en charge adaptée en France.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

« Il faut que le droit soit respecté et que nos enfants aient accès à l'éducation », a clamé la présidente de l'Unapei, Christel Prado, entourée de parents ceints d'écharpes noires « Banni de la République » et portant des pancartes « Stop à l'exclusion ». L'Unapei, union d'associations de personnes handicapées mentales et leurs familles, organisatrice de ce rassemblement devant l'Assemblée nationale, estime que plus de 6 500 enfants et adultes sont pris en charge dans des établissements en Belgique et que « plus de 47 000 personnes » sont sans solution d'accueil en France.

Des parlementaires à la rescousse

Parmi eux, Dominique et André Honor, venus de Lyon, montraient des photos de leur fils Victor, 24 ans, qu'ils ont envoyé en Belgique pendant un an faute de solution en France. Ils l'ont ramené après que le jeune autiste eut subi des « maltraitances » de la part d'autres pensionnaires et se soit plusieurs fois blessé en raison d'un manque de surveillance. Natacha Chancerel était avec son fils de 11 ans. « Evann est dans un établissement qui n'est pas adapté à son état, il végète. Il faut que les politiques prennent conscience des besoins de nos enfants. Il faut qu'on arrête d'être invisibles ! ». Une dizaine de parlementaires sont venus à la rencontre des manifestants, parmi lesquels Barbara Pompili (ex-EELV), Catherine Lemorton (PS), Laurent Degallaix (UDI) et Jean-Pierre Decool (Les Républicains). « Des amendements ont été déposés pour relayer nos demandes », a souligné le directeur général de l'Unapei, Thierry Nouvel, alors que débute à l'Assemblée l'examen du projet de budget 2016 de la Sécurité sociale.

« Plus aucun Français en Belgique », selon la ministre

Dans son « Livre noir du handicap », la fédération demande qu'interdiction soit faite aux autorités compétentes de financer des établissements hors frontières et que de nouvelles solutions d'accueil soient créées en France. L'assurance-maladie et les départements consacrent 250 millions d'euros par an au financement d'établissements en Belgique, signale l'Unapei, qui a lancé une pétition sur le site change.org (en lien ci-dessous). « Mon objectif est clair : plus aucune personne handicapée française ne doit partir en Belgique », a réagi auprès de l'AFP la Secrétaire d'Etat aux personnes handicapées, Ségolène Neuville, rappelant avoir annoncé la semaine dernière « une nouvelle enveloppe de 15 millions d'euros » pour « créer des solutions concrètes de proximité » (article en lien ci-dessous).

© Unapei

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 21-10-2015 par Blanchard Léonce sandàame :
Je suis diabète en plus âgé à 57ans, je cherche travail,mais je ne trouve pas mon visibilité il est très bon .

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr