Mélenchon promet une AAH égale au SMIC

Résumé : Jean-Luc Mélenchon propose de revaloriser l'allocation aux adultes handicapés (AAH), actuellement de 808 euros, "au niveau du Smic" pour les personnes qui ne peuvent pas travailler.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Jean-Luc Mélenchon, le candidat de La France insoumise a souligné sa volonté de faciliter l'accès à l'emploi des personnes handicapées, devant les membres de l'Association nationale pour l'intégration des personnes handicapées moteurs (ANPIHM) le 11 février 2017. Mais celles qui ne peuvent pas travailler ne peuvent pas continuer d'avoir des revenus "inférieurs au seuil de pauvreté", a-t-il ajouté, proposant de porter "au niveau du Smic" l'AAH, versée aux personnes atteintes d'un taux d'incapacité supérieur ou égal à 80%. Le Smic se situe actuellement à 1 153 euros nets mensuels, et Jean-Luc Mélenchon propose dans son programme de le porter à 1 300 euros nets.

Un livret « handicap »

En ce qui concerne l'accessibilité des lieux ouverts au public (commerces, administrations, transports...), il a exprimé sa volonté de mettre en œuvre un "plan zéro obstacle". Il a cependant reconnu que rattraper en un quinquennat le "retard considérable" pris par la France constituait "un défi immense". Une autre priorité est pour lui "l'accès à l'école", avec des personnels enseignants plus nombreux et mieux formés aux handicaps et des auxiliaires de vie scolaire (AVS) plus qualifiés. Il a par ailleurs déploré les récentes ponctions réalisées sur les fonds destinés à l'emploi des personnes handicapées. Plus globalement, son parti a rédigé un livret thématique "Handicap: instaurer la citoyenneté pleine et entière", qui devrait être dévoilé d'ici fin février. Force est de constater que Jean-Luc Mélenchon est l'un des rares candidats à avoir, pour le moment, rendu sa campagne accessible : ses meetings (par exemple présence d'interprètes LSF le 5 février à Lyon) mais aussi son projet "L'Avenir en commun" qui propose en ligne une version audio gratuite (en lien ci-dessous). Une traduction de ce programme en langue des signes viendra bientôt compléter ce dispositif.

Et les autres candidats ?

Lors de cette rencontre du 11 février, le président de l'ANPIHM, Vincent Assante, militant du Parti de Gauche, avait invité trois autres candidats à la présidentielle ou leur représentant. Emmanuel Macron et Benoît Hamon n'ont envoyé personne, tandis que François Fillon était représenté par Pierre Deniziot, conseiller régional d'Ile-de-France. M. Deniziot a souligné que le candidat de la droite était en train de "retravailler les propositions" faites pendant la primaire, pour améliorer l'accès des personnes handicapées à l'éducation, l'emploi ou la vie sociale. Il a évoqué "un 4e plan autisme qui serait piloté directement au niveau du Premier ministre, voire du Président de la République", et ferait "une part très large à la situation des adultes" touchés par le manque de places dans les établissements ou services. Il a également parlé d'un "plan quinquennal sur le vieillissement des personnes handicapées".

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 13-02-2017 par marode45 :
Tout le monde parle de l'AAH mais il faut savoir que certaines personnes, invalides à 90 % ne la touchent pas mais reçoivent une allocation compensatrice bien inférieure au montant de l'AAH. Qui va réévaluer cette indemnité ????

Le 13-02-2017 par Minable :
On passe de la pommade à à quelques semaines des présidentielles
Monsieur Mélenchon pense aux personne handicapées le jour des élections.

Le 13-02-2017 par Pat :
Belle proposition pour ahh mais elle serait vraiment belle si on on l attribué sans plafond de ressource pour une réel aide financière la France et la 5 ème puissance financière

Le 14-02-2017 par Jacky Soulié :
Ce que je constate c'est que si Jean-Luc Mélenchon parle de mesures concrètes, les représentants de François Fillon, parlent de "plans", donc de "comités Théodule", donc l'inaction habituelle.

Le 14-02-2017 par emilie :
Pour nous la souffrance et permanente on espère de tout coeur que Mélenchon sera élu .

Le 15-02-2017 par Valérie :
la formation dont parle Mr Mélanchon pour les Auxiliaires de Vie Scolaire (AVS) existe, depuis le décret de janvier 2016, relatif à la formation d'Accompagnant Educatif et Social (ex formations AMP et Auxiliaire de Vie Sociale). Construite sur un socle commun de formation, 3 spécialités composent cette formation dont celle de "Accompagnement à l'éducation inclusive et à la vie ordinaire" (ex AVS sco). Cela va permettre aux futurs professionnels d'avoir des acquis théoriques, techniques et pratiques pour l'accompagnement des élèves en situation de handicap en milieu scolaire.

Le 16-02-2017 par Pindaro :
Biensure ils faut une aah équivalente au smic. Et le mantien a la retraite du même montant Se serait justice sociale. Équité égalité fraternité égalité de chance , seulement comme ca ; ma ils ont besoin de 1000000 de voix dès personne handicapée malades non négligeable biensure ! Propositions et mesure justes et équitables

Le 16-02-2017 par Patrick :
Il est bien gentil Mr MELANCHON, je suis reconnu entre 50 et 79% d'invalidité, je ne peux plus exercer le métier que je faisais avant, et pour ce qui est des recherches j'en ai faits plus d'une depuis 7ans et demi que je ne travaille plus. Je ne perçois qu'un pension de la CRAMIF qui n'est pas au même niveau que l'AAH, légèrement inférieur de quelques €uros. Que pense-t-il faire pour les personnes étant dans le même cas que le mien? Merci d'avance si vous pouvez amener une réponse à cette question.

Le 16-02-2017 par Monique GOUTTE :
Qui parmi les hommes politiques parlent du handicap?
Accordons au moins au candidat J.L.Mélenchon le mérite d'en parler, donc d'y réfléchir...

Le 16-02-2017 par chanchan :
moi j'avais un super taf de soudeuse tig niveau nucléaire et depuis 2005 je taf sur les chantiers maritimes ostéicoles qui m'ont occasionnés 3 accidents de travail et là je dois me préparer a une retraite anticipée dans 3 ans ( 60ans) pour quel montant sachant que je n'ai que 94 trimestres cumulés par rapport a mes déboires pénalisants professionnellement ( visuels) j'etais soudeuse
j'ai également écopé d'un embargo préfectoral au niveau des permis de conduire a cause de mon ambliopie ( non reconnue celle çi) mais direct gravement pénalisante professionnellemnt lorsque j'ai voulu présenter un permis poids lourd pour un projet de construction de ma vie. Aujourtd'hui si monsieur MéLANCHON devient président de la république, j'ai droit a quoi moi en matiere de retraite concrètement?! j'aimerai bienle savoir. si une personne peut m'eclairer je la remerçie et bonne soirée a tous

Le 17-02-2017 par Pierre Levron :
A voir! Tout cela est fort séduisant sur le papier, mais...il y a une différence entre ce qui est promis et ce qui est vraiment faisable. Je me pose la question du financement de ces mesures: avec quelles ressources les abondera-on? Je m'interroge ensuite sur le temps nécessaire. Je ne crois pas qu'un seul quinquennat suffise, même si l'on concrétise la volonté de faire du handicap la mère de toutes les priorités. Je penche plutôt pour une action continue sur plusieurs décennies. La question du handicap a un point commun avec toutes les mutations politiques de fond, car c'en est une: elle opère sur le long terme. Reste qu'il faut une volonté politique pour cela, et je suis reconnaissant à monsieur Mélenchon de l'avoir.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr