Métiers de la politique handicap : un nouveau diplôme !

Résumé : Un tout nouveau diplôme " DIU Référent(e) handicap, secteur privé, secteur public " est lancé en janvier 2015. Pour professionnaliser les métiers de la gestion de la politique du handicap.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Chargé de mission handicap, référent handicap, spécialiste handicap, expert handicap… Le handicap tente de se faire une place à part entière dans la sphère professionnelle et chacun y va de son expertise pour accompagner les entreprises et les institutions. Mais quid des compétences de cette génération de conseillers parfois spontanés ? Pour mettre un peu d'homogénéité dans ce « métier » dans l'air du temps, l'Université Paris-Est Créteil (UPEC) et l'Université Paris-Est-Marne la Vallée (UPEM) viennent d'inaugurer leur nouveau diplôme « Référent(e) handicap, secteur privé, secteur public ». C'était le 19 janvier 2015, en présence de l'ancienne ministre Marie-Anne Montchamp à l'origine de la loi handicap du 11 février 2005.

Quel objectif ?

Ce diplôme interuniversitaire propose de répondre aux besoins croissants des entreprises et des organisations en matière de formation. Conçu et dispensé par des universitaires et des professionnels spécialistes du handicap, il se veut « particulièrement innovant par ses outils et ses démarches pédagogiques et par le statut de ses formateurs ». Les étudiants sont formés à la mise en œuvre, l'accompagnement et l'encadrement d'une politique de gestion du handicap afin d'appréhender les enjeux, les difficultés et d'analyser les besoins des personnes handicapées. Mais ils sont également sensibilisés à l'inclusion des étudiants et des travailleurs handicapés. Enfin, ce DIU propose des pistes pour l'accueil et l'accompagnement d'une clientèle en situation de handicap.

En pratique ?

Il s'adresse à la fois aux salariés du public et du privé : chargés de mission ou référents handicap, chargés d'accueil ou d'accompagnement, responsables ressources-humaines, managers, travailleurs sociaux... Mais aussi aux étudiants ou demandeurs d'emploi. En formation initiale ou continue, et sur une durée de 100 heures (2 à 3 jours par mois), il permet d'acquérir tous les outils et techniques. Les candidatures pour les deux prochaines sessions de formation prévues de septembre 2015 à février 2016 et de janvier à juin 2016 sont d'ores-et-déjà ouvertes. Le niveau de recrutement est Bac + 3 ou équivalent ou Validation d'acquis professionnels (expérience ou mission en rapport avec le handicap ou la diversité).

Deux diplômes sinon rien !

Cette création fait écho au tout nouveau diplôme universitaire (DU) « Le handicap dans l'accès au droit » mis en place en janvier 2015 par l'Université catholique de Lyon qui entend former les professionnels du droit pour mieux défendre les justiciables handicapés (lire article en lien ci-dessous). En ce début d'année, le handicap entre décidemment en grandes pompes à l'université !

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 22-01-2015 par Véronique Luce :
Une licence professionnelle qui forme à l'accueil des publics à besoins spécifiques, à l'aménagement des structures, à la mise en place des politiques inclusives et au montage de produits adaptés aux personnes en situation de handicap, existe déjà depuis une dizaine d'années en Picardie, à l'UPJV. Voici le lienhttps://www.u-picardie.fr/catalogue-formations/co/Catalogue_UPJV_1/co/LP_Accueil_.html: vers cette formation qui ouvre aussi de belles perspectives d'emploi. Madame Montchamp, rencontrée lors de sa création, avait d'ailleurs soutenu le projet.

Le 03-07-2016 par lightdys :
Magnifique, oui c'est ça.

Sauf que vous avez oublié de préciser que la formation en question coûte entre 2000 et 3000 euros pour toute personne désireuse de la suivre! Je le sais car j'étais intéressée et je me suis renseignée. Non mais, de qui se moque t-on? Quand fera t-on une formation diplomante pour les référents handicaps qui soit accessibles à ceux qui souhaitent y participer? Et après on vient se plaindre qu'il n'y a pas assez de référents handicap !

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr