Autisme : la musique, pas une solution miracle

Résumé : La musicothérapie "ne peut pas résoudre tous les problèmes" des enfants autistes, même si cela peut être un "petit plus", selon Catherine Barthélémy, une pédopsychiatre française qui travaille sur l'autisme depuis plus de 40 ans.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Q : La musique peut-elle aider les enfants autistes ?
R : C'est un sujet qui intéresse un certain nombre de scientifiques. Il y a eu plusieurs études sur ce thème depuis 2012. L'une d'entre elles, menée sur 364 sujets, a été publiée en août 2017 dans le Journal of the American Medical Association (JAMA). Des musicothérapeutes entraînés ont chanté et joué de la musique avec des enfants, en restant à l'écoute de chaque enfant pour l'aider à développer son partage émotionnel et ses capacités d'attention. Par rapport à des techniques habituelles de soins, la musicothérapie d'improvisation n'a pas eu d'effet significatif sur la gravité des symptômes. Selon les conclusions des chercheurs, cette étude ne permet pas de valider l'utilisation de la musicothérapie improvisationnelle pour la réduction des symptômes d'autisme.

Q : Ce n'est donc pas le remède miracle ?
R : Non, ce n'est pas la musique qui, à elle seule, va tout à coup faire parler un enfant autiste non verbal, ou lui apprendre à lire et à compter. La musicothérapie ne peut pas résoudre tous les problèmes. Mais, appliquée de manière très rigoureuse, elle peut avoir des effets positifs, représenter un petit plus. Il faudrait des études sur des populations plus larges, avec des mesures homogènes, pour savoir si c'est recommandé. Cela pose aussi le problème de la mesure des effets des thérapies proposées aux enfants car il y a une grande variabilité d'un enfant à l'autre. L'interaction sociale, la communication verbale, la réciprocité socio-émotionnelle sont des fonctionnements difficiles à mesurer.

Q : Y a-t-il des interventions plus efficaces pour réduire les symptômes du spectre autistique ?
R: Aucune intervention n'apporte de réponse généralisée pour tous les enfants de manière significative. Ce qui marche, ce sont des programmes globaux dans lesquels on amène aussi la famille à comprendre l'enfant et à mieux le gérer au quotidien. Il n'y a pas une technique merveilleuse qui donne des résultats pour tous les enfants. Car on est loin d'avoir trouvé la clé unique qui expliquerait l'autisme. C'est comme un code, un code compliqué, et sans doute pas le même pour toutes les formes d'autisme. C'est un trouble du neuro-développement qui altère des fonctions du système nerveux dès la naissance, et même avant. Il altère le cerveau dans ses connexions. La cause n'est pas connue : la génétique a un poids, l'environnement aussi.

Propos recueillis par Antoine Agasse

© chalabala/Fotolia

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2018) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr