À Noël, quels événements solidaires accessibles à tous ?

Résumé : A l'approche des fêtes de fin d'année 2017, associations et instituts divers organisent des repas et moments conviviaux, notamment pour les personnes en situation de handicap. Le point sur les événements à venir partout en France.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Noël arrive et, avec lui, son lot de festivités. En décembre 2017, plusieurs associations lancent des réveillons solidaires pour personnes en perte d'autonomie ou en situation de handicap. C'est le cas, par exemple, de la Fondation de France et de la Croix-Rouge française.

Spectacles et repas festifs

Partout en France, la Croix-Rouge fête les 10 ans de son opération Tous en fête !, en partenariat avec la Fondation FDJ. Celle-ci vise à créer plus de lien social à cette période de l'année. Au total, l'association prévoit six grands événements et plus de 255 fêtes, ouvertes aux personnes isolées, dépendantes ou en situation de handicap. Au programme : sorties au cirque et au théâtre, spectacles de magie, goûters et arbres de Noël ou repas de fête intergénérationnels. De quoi permettre, l'espace de quelques heures, de « rompre la solitude des plus fragiles ».

Féérie des eaux

En parallèle, dans le cadre de cette opération, près de 600 familles seront invitées par l'association le 24 décembre à Paris, au cinéma le Grand Rex par une quarantaine de bénévoles, pour assister au spectacle aquatique Féérie des eaux, avec 1 200 jets d'eau jaillissant à plus de 15 mètres de hauteur sur trois étages pour finir en apothéose avec un feu d'artifice, dans le décor enchanteur d'une des plus prestigieuses salles d'Europe. Ce spectacle sera suivi de la projection du film d'animation Coco, dernière création des studios Disney, pour faire plaisir à toutes les tranches d'âge.

Des réveillons partout en France

Autre action à mettre en avant : l'opération Réveillons de la solidarité organisée par la Fondation de France, qui prévoit de nombreux événements festifs à l'échelle nationale chaque année depuis 2005. En pratique, ces fêtes participatives sont organisées par des associations de quartier. Du 22 décembre 2017 au 7 janvier 2018, près de 200 réveillons se tiendront dans chaque région. Le détail des autres dates est à retrouver sur le site de la Fondation de France (en lien ci-dessous).

Noël pour enfants hospitalisés

Dans les Hauts-de-Seine (92), c'est l'opération Sourire de Noël qui assurera les festivités jusqu'au 25 décembre 2017. Au total, près de 4 000 personnes âgées sont invitées et plus de 50 établissements issus de 32 communes du département participeront à cette 24e édition organisée par l'Institut des Hauts-de-Seine. Une date à retenir ? Un Père-Noël et ses lutins rendront visite, le 25 décembre, à 150 enfants hospitalisés dans des services « long séjour », à l'hôpital d'enfants de Margency. De quoi redonner le sourire !

Des cadeaux réalisés par un Esat

À Châtillon (93), la Fondation des amis de l'atelier, en partenariat avec l'Association des commerçants et des artisans de la ville, a décidé de sensibiliser les habitants sur le handicap en faisant connaitre, durant les périodes fêtes, ses établissements ainsi que le savoir-faire de son ESAT local. Le principe : proposer à l'établissement de créer des objets à base de recyclage (bouchons, palettes, vieux miroirs,...) qui seront vendus dans les commerçants et artisans adhérents à l'association pour les achats de Noël. « L'idée est de mettre en le handicap mental et psychique au niveau local au travers de cette initiative originale pour les commerçants et artisans. C'est très valorisant pour les travailleurs qui font ces produits et en sont très fiers. » Les produits - des plateaux en bouchons, porte-manteaux, bancs en bois et miroirs - sont mis en place dans 15 boutiques partenaires depuis le 20 novembre 2017.

© Fondation de France / Réveillons de la solidarité

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr