9 juin, Nuit du handicap : les Français conviés à la fête !

Résumé : Pour la 1ère fois, la Nuit du handicap aura lieu le 9 juin 2018 dans 20 villes de France. Son parrain, Philippe Aubert, IMC, ne veut plus vivre "isolé, coupé du monde". Il appelle tous les Français à se joindre à cette fête.

Par , le 

Réagissez à cet article !

9h, 25 mai 2018, Café Joyeux, à Paris. La conférence de presse sur « La nuit du handicap » débute. Ce lieu n'a pas été choisi au hasard. Quoi de mieux qu'une enseigne où ce sont des personnes handicapées qui vous accueillent et vous servent pour aborder la thématique de la rencontre et du partage ? C'est précisément le message que veulent faire passer les organisateurs de cet évènement, une toute première en France. À l'initiative de la fondation OCH (Office chrétien des personnes handicapées), cette « nuit » aura lieu le 9 juin 2018 dans 20 villes de France (article et site en lien ci-dessous). Son credo ? « La rencontre est une fête ! ».

Être dans le monde

Philippe Aubert, porte-parole de l'évènement, est présent pour témoigner (vidéo ci-dessous). Atteint d'une infirmité motrice cérébrale qui l'empêche d'oraliser, il s'exprime par la bouche de Jackson Sintina, son aide de vie depuis 17 ans, via un mode de communication efficace, fondé sur l'épellation. À travers cette nuit, il entend dépasser les préjugés et permettre la rencontre pour mieux comprendre « l'autre ». « La société aurait à gagner à valoriser le handicap et la différence, elle serait plus performante et solidaire », explique l'auteur de Rage d'exister (éditions Henry Dougier). Il poursuit : « Je suis souvent isolé, coupé du monde. Et cela m'insupporte. Je veux simplement vivre comme tout le monde. J'apporte à ceux qui m'entourent une autre vision de la vie. Le 9 juin, venez, passez faire un tour et je suis sûr que vous y resterez pour tout la nuit ». Pour lui, « sa différence est une richesse ».

Un incroyable tandem

Ce duo emblématique avait une pleine légitimité pour promouvoir la notion de partage. « C'est vrai, la première fois que j'ai rencontré Philippe, j'ai eu un choc, explique à son tour Jackson. Mais une fois que j'ai réussi à dépasser ces préjugés, que nous avons tous, Philippe m'a permis de découvrir en moi des capacités que je ne soupçonnais pas. Cette rencontre nous a enrichis l'un et l'autre », et poussé ce duo à « changer sa vie ». Couronné de diplômes, dont un master 2 en psychologie, Philippe anime aujourd'hui de nombreuses conférences et propose du coaching et de la formation en entreprises. Grâce à cette nuit, il entend témoigner « que la vie est possible et a du sens même avec un handicap comme le mien. » « La seule façon de faire tomber les préjugés, c'est la rencontre, poursuit Philippe de Lachapelle, responsable de l'association. La Nuit du handicap n'est pas une chance pour les personnes handicapées, c'est une chance pour vous ! ».

Quel programme ?

Elle est organisée dans 20 villes de l'Hexagone (liste complète ci-dessous), chacune étant libre de proposer son programme spécifique, ouvert au plus grand nombre. Début des festivités vers 19h30 dans la plupart (17h30 dans certaines) jusque vers minuit. Quelques exemples ? Les participants sont invités à partager un gâteau géant (Clichy), à participer à un atelier culinaire (Lille), à assister à une pièce de théâtre (Paris)… L'occasion, également, pour le public de découvrir la réalité concrète des personnes handicapées : initiations à la langue des signes et goûter les yeux bandés à Saint-Étienne, démonstration de chiens guide d'aveugle à Bordeaux… Toutes offrent un espace musical pour partager un verre et échanger. Avec quelques soutiens amicaux comme le nageur Philippe Croizon ou l'acteur Guillaume de Tonquédec, plus de 300 bénévoles se joignent à la fête, aux côtés de 250 partenaires, associations comme entreprises. Car cet évènement, gratuit, a néanmoins un coût. Et c'est cet argument financier qui a empêché certaines municipalités, faute de moyens logistiques, pourtant intéressées par le projet, de s'y associer. En 2019 ? 

* Amiens, Angers, Bordeaux, Boulogne-Billancourt, Buhl, Clichy, Compiègne, Dijon, Le Plessis-Robinson, Les Herbiers, Lille, Paris, Saint-Etienne, Saint-Fargeau, Strasbourg, Toulouse, Troyes, Versailles, Villeneuve-sur-Lot et Wimeureux.

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Mohamed Rharbal , journaliste Handicap.fr"

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr (Actus)

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Margot Blachon , journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr