Agefiph, j'ai le bon profil !

OptiVi, l'appli qui évalue le score santé en cas de handicap

Résumé : Conçue comme un outil ludique et accessible aux personnes handicapées, l'application mobile Optivi détermine le profil santé de ses utilisateurs. Déployée dans les Esat, elle est disponible en Facile à lire et à comprendre (FALC).

Par , le 

Réagissez à cet article !

Elle promet coaching, vidéos, conseils, recettes et articles. La nouvelle application mobile de la Mutuelle Intégrance, OptiVi, a été développée pour ses adhérents avec la start-up Optisantis. En pratique, celle-ci, lancée dans un premier temps pour les travailleurs en situation de handicap, « détermine le profil santé de chaque personne à partir de différents critères : environnement, habitudes de vie, activités physiques, relations interpersonnelles ». Chaque mutualiste dispose d'un score santé précisant « ses forces et ses faiblesses bien-être ». À noter que l'interface est accessible en FALC (Facile à lire et à comprendre).

Disponible pour les Esat

Les Esat (établissements et services d'aides par le travail) ne sont pas en reste face à cette innovation, l'appli se déployant également pour les adhérents. « Le principe est de mettre à disposition des établissements médico-sociaux une solution qui contribue au développement de leur politique de prévention et à sa communication, explique un communiqué de presse. Elle lui permet d'établir l'indice global bien-être de ses usagers grâce au centre de pilotage prévu (Opticenter). » D'autres contenus inédits tels que des menus hebdomadaires de restauration collective ou des animations sportives programmées sont proposés.

Un programme quotidien personnalisé

En pratique, comment l'interface fonctionne-t-elle ? Le système évalue, à partir d'un questionnaire initial d'une quinzaine de questions, les « résiliences et agressions pour l'individu » qui déterminent ensuite son capital santé et bien-être. De quoi le positionner sur un radar avec, précise le communiqué, « des axes pour améliorer sa stratégie santé ». S'il le souhaite, l'adhérent ayant téléchargé l'appli peut par ailleurs consulter son programme personnel quotidiennement, axé autour de différentes thématiques : « mieux manger/nutrition », « mieux bouger/activité physique », « améliorer son sommeil » et « diminuer son stress ». 

Un dispositif pointu mais quelque peu intrusif dans la vie des mutualistes ? Tout dépendrait de son utilisation… « Dans un Esat, l'application peut permettre aux directeurs d'en savoir plus sur le bien-être des personnes accueillies et de repérer certaines situations, concernant par exemple d'éventuelles addictions », estime Isabelle Tréquilly, de Mutuelle Intégrance.

© Fotolia / Optivi

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr