Survivre après l'accident

Résumé : Le 13 mai 1998, Chantal circule à moto. Une automobiliste grille un feu rouge, croise sa route, et la percute de plein fouet. S'en suivent onze jours de coma, dix-sept opérations et une année d'hospitalisation.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Sélection du Prix Handi-Livres 2011 - Catégorie Biographie

Le 13 mai 1998, Chantal circule à moto. Une automobiliste grille un feu rouge, croise sa route, et la percute de plein fouet. S'en suivent onze jours de coma, dix-sept opérations et une année d'hospitalisation.
Chantal ne se relèvera pas.
Diagnostic : Paraplégie.

Brisée intérieurement, sa vie extérieure va sombrer : elle est obligée d'arrêter sa carrière dans l'enseignement, tire un trait sur sa passion du sport.
Entre s'effondrer et se battre, elle a choisi. Elle « s'attaque » à sa propre histoire.

Entre autobiographie et pamphlet, elle écrit ce témoignage en pensant que ça ferait office de thérapie. Elle a surtout écrit pour les autres. Le propos est poignant, les mots crus. Clouée sur son fauteuil, la rage au cœur, elle évoque cette haine vouée à sa meurtrière, l'automobiliste responsable. Des confidences d'une intensité exceptionnelle sur cette épreuve, avec de l'humour et quelques joies qui parsèment heureusement son quotidien difficilement acceptable pour le commun des mortels.

Chantal ROBERT - Editions Fortuna

 

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 03-10-2011 par zeffi :
comme je comprends, mon père a été "loupé" lors d'une opperation et est aujourd'hui paraplegique + douleurs continue mais surtout colere que personne ne sois venu lui dire pardon pour vous avoir envoyé sur un fauteuil. on vie avec mais l'acceptation ne sera jamais possible tant que ceux qui on fait ça ne lui diront rien et que ce n'est pas de sa faute. sa famille est eclaté et moi j'essai d'etre là comme je peux, je comprends chantal et tant que celle qui la rendu para. ne viendra pas vers elle et sincerement elle ne pourra jamais accepté ce "putain" de fauteuil.

Le 04-10-2011 par CHANTAL :
merci pour votre compréhension, ça réchauffe un peu.....

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches