Dans chaque ville, une rencontre avec nos recruteurs

Réponse accompagnée pour tous : une vraie impulsion ?

Résumé : Le 2 février 2018, c'est la journée nationale "Une réponse accompagnée pour tous". Les acteurs sont réunis à Paris pour un grand colloque. A suivre en direct toute la journée...

Par , le 

Réagissez à cet article !

Le 2 février 2018, c'est la journée nationale « Une réponse accompagnée pour tous ». Les acteurs impliqués vont débattre de ce dispositif avec l'objectif d'assurer son essaimage sur l'ensemble du territoire. L'occasion de partager les premières expériences, de nouveaux modes de travail et de coopération et d'échanger sur les perspectives des chantiers destinés à améliorer le soutien des personnes afin qu'aucune famille de personne handicapée ne reste « sans solution ».

L'affaire Amélie

Tout a commencé en 2013. Le 7 octobre, le juge des référés du tribunal administratif de Cergy-Pontoise enjoignait au directeur général de l'ARS (Agence régionale de santé) d'Ile-de-France de prendre sous 13 jours « toute disposition garantissant une prise en charge effective » d'une jeune femme avec un lourd handicap mental. L' « affaire Amélie », portée par l'Unapei. Le 10 juin 2014, Denis Piveteau remettait un rapport majeur « 0 sans solution ». Son introduction était sans appel : « N'avoir plus aucune solution d'accompagnement pour une personne dont le comportement est trop violemment instable ou dont le handicap est trop lourd, et dont en conséquence personne « ne veut plus », est inadmissible. Et cela se produit ».

Généralisée depuis le 1er janvier 2018

En préambule des quatre tables rondes programmées le 2 février, Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat au Handicap, a ouvert la journée. « Pour rendre impossible cet inadmissible, Denis Piveteau nous invitait à « cesser le bricolage » et mettre en place une organisation collective destinée à permettre un parcours de vie sans rupture, pour les personnes en situation de handicap et leurs proches. », explique-t-elle. Après un lancement progressif depuis 2015 sur 23 puis 90 départements, la démarche « Une réponse accompagnée pour tous », issue de ce rapport, est généralisée depuis le 1er janvier 2018. « Cette généralisation arrive à un moment opportun », affirme Sophie Cluzel qui vise « la vie la plus ordinaire possible ». « Elle me permet de m'appuyer sur ses fondamentaux pour mettre en œuvre la feuille de route que m'a confiée le Premier ministre ».

Démarches en cours

Considérant que « l'école a un rôle essentiel à jouer » dans cette démarche, elle rappelle les actions menées en 2017 pour une rentrée « plus fluide ». « Parant au plus pressé », elle acte le lancement d'un large « plan de transformation du système éducatif et médico-social » afin de garantir le droit à une scolarisation de qualité à tous les élèves en situation de handicap, ainsi que l'élaboration du 4ème plan Autisme puisque de nombreuses personnes autistes n'ont pas d'accompagnement adapté. Cette offre doit être, selon elle, tournée vers le milieu ordinaire chaque fois que cela est possible.

Plan d'accompagnement global

Sa feuille de route a pour ambition de « moderniser l'offre d'accompagnement des personnes handicapée ». Et de mentionner les « plans d'accompagnement global » qui permettent notamment aux MDPH de « sortir de la logique de guichet administratif et être un lieu de l'accompagnement des personnes et de leurs familles », renforcé par le déploiement d'un système d'information de suivi des orientations, qui permettra enfin de connaître les besoins et surtout d'identifier les personnes sans accompagnement qui sont parfois perdues de vue.

De nouveaux crédits

La stratégie quinquennale lancée en 2017, et dotée de 180 millions d'euros, a été confirmée. L'enveloppe dédiée à la prévention des départs en Belgique est doublée en 2018. « Ces nouveaux crédits alloués doivent, selon la ministre, nous permettre de sortir d'un système encore trop souvent binaire » : l'accueil en établissements ou la vie en autonomie en milieu ordinaire.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr