Des mesures pour la retraite dans le domaine du handicap

Résumé : L'Assemblée nationale a adopté vendredi des mesures en faveur de la retraite des handicapés et de leurs aidants.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

PARIS, 11 oct 2013 (AFP)

L'Assemblée nationale a adopté vendredi des mesures en faveur de la retraite des handicapés et de leurs aidants, lors d'un débat qui a vu un député livrer son expérience personnelle de père d'enfant handicapé.
Dans le cadre de la réforme des retraites, les députés ont approuvé des dispositions élargissant les droits d'accès des travailleurs handicapés à une retraite anticipée dès 55 ans, et accordant aux aidants familiaux d'adultes handicapés plus de droits à la retraite qu'actuellement.

Le député communiste de l'Oise Patrice Carvalho, se félicitant de ces mesures, a cité le cas de sa propre fille, présente dans les tribunes, et de sa femme qui, professionnellement "a tout abandonné pour s'en occuper". Actuellement, un travailleur handicapé justifiant d'une durée d'assurance minimale peut partir à 55 ans si son taux d'incapacité est de 80% ou s'il a obtenu la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH).
Le projet de loi baisse à 50% le taux d'incapacité exigé, mais supprime le critère "peu opérant", selon le gouvernement, de la RQTH.

Toutefois, "afin de ne pas changer les règles trop rapidement" pour des assurés proches de la retraite, le critère de la RQTH a été maintenu jusqu'au 31 décembre 2015, à la faveur d'un amendement de la députée PS de la Nièvre Martine Carrillon-Couvreur, avec l'accord de la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine.

Pour les aidants, le projet de loi supprime la condition de ressources qui était exigée jusque-là pour bénéficier de l'affiliation gratuite à l'assurance vieillesse, et il leur accorde une majoration de la durée d'assurance pour la
retraite, à raison d'un trimestre pour trente mois de prise en charge d'un adulte handicapé de leur famille, dans la limite de huit trimestres.

vdr/rh/ei

Lire les réactions et réagissez !  

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 14-10-2013 par henri Galy :
En supprimant un critère souple mais pertinent (la RQTH) pour le remplacer par un critère verrouillé par les Maisons Départementales des Personnes Handicapées (IP à 50 %), on RÉDUIT de manière drastique le nombre de travailleurs handicapés bénéficiaires potentiels du droit à la retraite anticipée avec majoration de pension pour handicap dans les prochaines années - puisque maintenant tous les jeunes travailleurs handicapés demandent la RQTH, alors qu'ils obtiennent difficilement les 50% d'IP (surtout qu'il faut l'avoir dès le début de la carrière professionnelle, ce qu'on oublie trop souvent de rappeler dans les débats...).

Comme le rappelle le CDTHED, en supprimant le critère RQTH, on enlève ainsi un droit déjà acquis à la grande majorité des jeunes travailleurs handicapés, et on les condamne à travailler 43 ans, où à partir en invalidité avant avec une retraite de misère.

Aucune association d'handicapés n'a soutenu la suppression du critère RQTH.

Le 15-10-2013 par W.Salens :
Par un amendement, la suppression du critère de la RQTH est repoussée jusqu'en 2015, pour ne pas léser les personnes proches de leur retraite. Un petit progrès quoi.

Le 16-10-2013 par herve :
Bonjour
honte à ce gouvernement de taper sur ses travailleurs handicapés ! Bien sur le dispositif est maintenu pendant 2 ans ! mais les autres, dans 3, 4, 5.... sont il moins handicapés que les autres ? Pour avoir droit à ce dispositif, il fallait avoir cotisé 30 ans en tant que RQTH ! il ne faut pas faire semblant pour avoir cette durée ! et c'est un gouvernement de gauche qui instaure ça ! soi disant du côté des fragiles ! prendre 7 ans de plus dans la figure en condition de handicap, c'est scandaleux !!! on sera s'en rappeler lors des prochaines échéances !

Le 17-10-2013 par Jerome 92 :
Je suis RQTH depuis 1984 suite à un AT GRAVE (24% IPP SS) et je devais partir à Taux Plein en Aout 2017…
J'ai 51 ANS et tout s'effondre pour moi AUJOURDHUI !
J'ai honte d'avoir voté PS on ne m'y reprendra pas !

Le 17-10-2013 par neptune :
Fibromyalgie = handicap dans certains départements et pas d'autres. J'ai eu un refus de pension et pourtant RQTH depuis 2007

Le 18-10-2013 par brigitte :
moi aussi,j'ai honte d'avoir voté pour ce parti
j'ai une maladie auto-immune avec reconnaissance RQTH sans pension!je ne trouve pas de travail à cause de mon handicap et une fois encore les fonctionnaires sont privilégiés(tant mieux pour eux)trop de ministres de députés qui ne servent à rien,donc économies à faire.
désolée ,mais j'en ai marre de ce gouvernement

Le 20-10-2013 par PierreLancien :
J'ai pris ma retraite anticipée en 2007. Seul une IP de 80% était la règle (obtenue dès l'âge de 14 ans car handicap lourd). J'ai demandé la RQTH 10 ans avant ma retraite pour faciliter ma recherche d'emploi. Je suis surpris par les réactions car la notion d'IP me semble plus importante. Dire qu'une IP de 50% est difficile à obtenir, c'est faux ! Celle de 80 % mini oui, j'ai souvenir que certains handis obtenaient 79 % ! D'où le faible nombre de TH pouvant partir en retraite anticipée à l'époque (2004) et l'élargissement au critère RQTH bien plus tard (c'est récent on l'oublie !).

Le 20-10-2013 par PierreLancien :
(suite)J'ai souvenir des discussions sur la majoration après les décrets 2004 et des débats de l'AN en 2005 sur la discussion de la loi. La notion de RQTH en revanche était obtenue plus facilement pour permettre aux entreprises de remplir leurs quotas de TH, le système a été dévoyé. Chacun connaît des RQTH sans réelles raisons objectives par rapport au handicap/travail si on le compare à une personne ayant au moins une IP de 50% encore moins pour celle avec une IP de 80% et plus. Je comprends le critère jugé "peu opérant" pour la RQTH ! Le passage au 50 % d'IP me semble donc une forte avancée sur le sujet.

Le 20-10-2013 par herve :
bonjour
en reponse à pierre,! il fallait quand meme avoir + 30 ans de RQTH pour en bénéficier, donc nous ne sommes pas moins handicapés que les autres ! ce que l'on reproche, ce n'est pas d'avoir mis L'ip à 50%, c'est une bonne chose, c'est d'avoir enlevé la RQTH ( avec sursit de 2 ans ) ! Les 2 n'étaient pas incompatibles ! vous pensez à tous ces TH qui travaillent durement avec leur handicap et qui d'un coup se prennent 7 ans dans la figure ? en se demandant comment vont ils faire pour effectuer ces 7 ans en situation de handicap ? donc je maintiens que c'est une honte à ce gouvernement de s'en prendre aux TH !
il ne faut pas oublier que c'est un gouvernement de droite qui a mis en place le critère de RQTH ! donc c'est pour cette raison et aussi par économie ( cela représenterait 500 th par an ) que ce gouvernement de gauche caviard va supprimer ce critère ! J'avais le cœur à gauche mais la vrais gauche

Le 20-10-2013 par herve :
suite : tant mieux pour vous si vous avez pu en profitez, mais en tant qu'handicapé, vous pourriez être solidaire vis à vis des travailleurs handicapés dans vos propos ! Personnellement j'ai une surdité 100% oreille gauche NON APPAREILLABLE et une surdité de 40% oreille droite ! et je travaille en grande surface ! je ne vais pas vous racontez mon quotidien dans le brouhaha d'un centre commerciale qui pèse sur mon oreille "valide" ! Surement vous êtes plus handicapé que moi, mais on ne va pas faire un concours ! votre témoignage m'a choqué tout simplement ! cdlt

Le 20-10-2013 par ludwig :
A quoi sert cette RQTH ?
Atteinte depuis plus de 3 ans d'une maladie auto-immune chronique, reconnue par la CPAM en ALD, licenciée de mon emploi pour inaptitude (car emploi très physique : grande distribution hard discount) par rapport à cette maladie, reformée professionnellement sur un poste adaptée à mon problème de santé sur les conseils de la MDPH, en recherche d'emploi vainement puisque par d'expérience sur ma nouvelle formation professionnelle.....
Quelle place pour les TH ?
Et maintenant on nous retire encore des droits !!
J'avoue que j'ai du mal à envisager mon avenir!!!

Le 21-10-2013 par JEROME 92 :
Marisol Touraine a profité de l'action du Gouvernent pour faire retirer la Notion de RQTH en noyant le poisson dans l'huile...
Quelle honte pour elle d'avoir parler d'assistanat des RQTH alors que l'on participe à l'action de l'AGEFIPH pour les 6% d'obligation d'emploi sans ne rien toucher en contrepartie et en travaillant depuis plus de 30 ans en RQTH pour ma part et sans montrer mon Handicap vis à vis des autres collaborateurs au fil de l'eau des années. Moi qui pensait partir à 55 ans, je suis effondré et usé ...
Bien à vous tous les RQTH qui sont laissés sur le bord de la route !!
J'ai honte d'avoir voté pour ce Gouvernement...

Le 21-10-2013 par herve :
bonjour jerome
courage, moi aussi je pensai partir en 2020, et depuis 2010 les politiques nous ont fait miroiter un départ anticipé ! ils ne se rendent pas compte que derrière leurs décisions politiques, il y a des être humains et qui plus est, fragile par nos handicaps !! mais ils s'en fichent complètement, ils ne risquent pas de manifestations avec éclopés que nous sommes ! Nous sommes tous fatigués et usés !! nous ne seront même pas concernés par la pénibilité, pourtant ça l'est pour nous !

Le 21-10-2013 par JEROME 92 :
Merci Hervé pour votre soutien
C'est vrai tout ce que vous dites...
Cependant, il ne faut pas oublier que toutes les avancées depuis 2005 ont été obtenues GRACE A UN GOUVERNEMENT DE DROITE...
LA GAUCHE vient de tout détruire en seulement quelques semaines !!
Nous les Handicapés qui sont les mal-aimés de ce Gouvernent actuel
Bien à vous
Jérôme

Le 21-10-2013 par PierreLancien :
Je sais que j'en ai choqué certains mais je maintiens ma position. En effet la RQTH n'est pas définitive puisqu'il faut la renouveler périodiquement (personnellement j'ai dû le faire 3 fois en 10 ans alors que mon IP était toujours là !). Malheureusement une IP égale ou > à 50% est définitive et peut au contraire augmentée. Lors de la réforme Woerth le choix de la RQTH avait été fait car peu de personnes avaient pu prendre une retraite anticipée avec la réforme de 2003 et ensuite de 2005 (loi handicap)avec un IP= ou > à 80%. En plus je ne sais plus depuis quand existe la RQTH mais j'aurais conseillé à ceux et celles avec une RQTH depuis longtemps de regarder aussi une IP ! Je rappelle en ce qui me concerne que c'est l'inverse d'abord IP (certes très jeune) puis RQTH (à l'époque je ne savais même pas que ça existait. C'est suite à une visite d'un médecin du travail et que j'étais en difficulté professionnelle !)

Le 21-10-2013 par Anmah :
Voilà, ce que j'adresse à chacun des parlementaires (les adresses et la liste des votants sur le site de l'assemblée nationale : faites de même !!

"Aujourdhui vous avez voté pour que les personnes en Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé ne puissent plus bénéficier de mesures pour une retraite anticipée au titre de leur handicap. Alors que vous édictez des nouvelles règles pour faire reconnaître la pénibilité au travail de certaines catégories de travailleurs, vous méprisez les personnes aux parcours professionnels fragiles et hasardeux en raison de problèmes de santé et reconnus par la MDPH (maladies invalidantes, handicap)."

Le 21-10-2013 par Anmah :
Alors que ces personnes se maintiennent que difficilement dans lemploi et ont de réelles difficultés pour le conserver, vous les méprisez un peu plus encore. Ces personnes bénéficient certes de mesures de protection au travail mais daucun dispositif pour palier leur perte demploi ou leur diminution dactivité du fait de leur capacité diminuée. A vrai dire, les aides sont davantage en faveur des employeurs.

Je suis en reconnaissance RQTH suite à une infection grave contractée il y a 10 ans et à lorigine dune maladie chronique invalidante. Les maladies silencieuses. Du fait de mon état de santé, jai été licenciée pour inaptitude sur mon poste de travail. Jai financé, par la suite, à mes frais une reconversion professionnelle.

Le 21-10-2013 par Anmah :
Jai traversé de grands moments de précarité (en dessous de seuil de pauvreté). Jai enchaîné les contrats précaires, les périodes de chômage, les CDD et aujourdhui, je me retrouve dans lincapacité à assumer un temps plein. Et, pourtant, je nai dautres choix que celui de survivre : survivre dans un système qui ne nous reconnaît pas, qui ne nous accepte pas, qui nous méprise. Survivre. Parent isolé avec un enfant en bas âge. Tous les jours, je me demande comment tenir, encore, un peu, un peu plus avant larrêt de travail et la carence maladie qui me retire ces trois jours de salaires voire un peu plus… toujours, encore, indéniablement. Il y a deux mondes : celui des bien-portants et les autres, tous les autres, qui se battent au quotidien et nen peuvent plus… Qui, peu à peu, séteignent dans la masse silencieuse des précaires, des oubliés.

Le 21-10-2013 par Anmah :
Bref, cest bien ce que vous avez fait. Pour une plus grande justice, dites-vous ! Mais, regardez-vous ! Vous avez creusé la brèche, entériner le fossé. Et, dire que cest le gouvernement Fillon qui avait mis cette reconnaissance des travailleurs handicapés en place.

Non, je ne fais pas partie du même socialisme que vous. Non, je ne partage pas votre humanité.

Vous me faites honte. Jai honte et je vous le dis. Et, je suis fatiguée de tenir debout… A bout.

Le 21-10-2013 par Anmah :
Adressez à chacun des députés (listes et coordonnées des votants disponibles sur le site de l'assemblée nationale); vos témoiggnages. Travailler avec un handicap n'est pas une sinécure !!

Le 22-10-2013 par anmah :
@Hervelucien. Votre handicap ne vous exempte pas d'avoir des oellères un peu plus larges. C'est l'assouplissement des condions d'accès à une retraite antipée pour TOUTES Les personnes justifiant d'un handicap qui complique l' accès et le maintien dans l'emploi quii aurait due être votée.

Le 22-10-2013 par herve :
bonjour
ce que certains peuvent raconter n'importe quoi !!!Il faut se renseigner avant d'avancer les choses ! ma reconnaissance de TH est DEFINIFIVE, je ne l'ai jamais renouvelé depuis 1986, ma surdité est définitive ! et je tiens à disposition la preuve pour ceux qui le souhaitent !! ça c'est de la solidarité entre "éclopé" !!
J'ai, pour ma part écrit à 280 députés par mail, 3 courriers postaux ( Touraine, hollande, et carlotti)et à une centaine de sénateurs, la plupart PS !

Le 22-10-2013 par herve :
SUITE : 5 députés seulement m'ont répondu à ce jour et de façon "positive" : François Brottes ( lui même), Jean-Pierre ALLOSSERY (son attaché parlementaire), M. Jean-Noël Carpentier (attaché parlementaire), Claude Bartolone (son chef de cabinet) et Damien Abad (attaché parlementaire)!
Je les remercie publiquement ! Pour le moment c'est peu, vu le nombre envoyé ! pour le reste, mépris, foutisme ??? il faut continuer à se battre mais si certains, tranquillement à la retraite handicapé, pense que l'on a tord !

Le 22-10-2013 par herve :
Pour anmah : je ne sais pas si vous vous adressez à moi Hervelucien ??? moi c'est herve ! si c'est le cas, je n'ai pas compris votre dernier message !

Le 23-10-2013 par Anmah :
Bonjour Hervé, non, mon commentaire s'adressait à PierreLancien (je me suis trompée). Bref, à celui, pour qui les malades chroniques et autres handicaps que son IP n'ont pas d'existence...

Le 25-10-2013 par Soleil38 :
Bonjour, au lieu de pleurer sur chacun de vos sorts, MOBILISEZ vous !
Une pétition nationale + pressions auprès des différentes associations pour LEURS SILENCES + médias auront plus d'impacts. L'union fait la force.....

Le 26-10-2013 par herve :
pour soleil : bonjour
oui j'explique mon cas, oui je "pleure" sur notre sort, mais quand vous aurez écrit autant de mails et courriers postaux que moi, on en reparlera ! lisez plus haut j'ai mis le détail ! donc on se bouge ! écrivez au moins chacun à son député et sénateur, à Touraine, carlotti....... si tout le monde le fait, là cela peut avoir un impact

Le 02-11-2013 par aXo :
Peut-être que si le député communiste avait été dans ma situation, il aurait peu apprécié la suppression du critère RQTH. C'est révoltant de voir des socialistes saccager une telle mesure. Je prends cela comme une atteinte à ma dignité, et un déni de ma souffrance quotidienne. Vivement des élections!!!

Le 02-11-2013 par PierreLancien :
@hervé. Une RQTH peut-elle être définitive ? Personnellement RQTH en 95 pour 5 ans en catégorie A (alors qu'IP de 80 % !). En 2000, toujours A, pour 10 ans. Après demande en 2002, catégorie B, pour 5 ans ! Maintenant plus de catégorie A, B ou C depuis loi 2005 mais La RQTH est attribuée pour une durée de 1 à 5 ans renouvelable. A propos la RQTH n'est plus nécessaire si on a une carte d'invalidité et il y a d'autres cas où elle n'est pas nécessaire !

Le 03-11-2013 par herve :
pour pierre : Ma RQTH est définitive depuis 1986 en catégorie B point barre ! et je vois qu'avec votre première phase en forme d'interrogation, vous doutez !!! je ne suis ni menteur ni affabulateur et vous n'êtes pas le seul à avoir des problèmes de handicap ! VOTRE ip à 80% est étrange vu que vous étiez en catégorie A en RQTH que pour 5 ans en 95 ? Mais là n'est pas le débat : vous approuvez complètement cette nouvelle loi et en tant "qu'handicapé" est incompréhensible

Le 04-11-2013 par PierreLancien :
@hervé. C'est justement le pb car une RQTH n'a rien à voir avec la nature du handicap et c'est pour cela que ce critère RQTH est considéré "peu opérant". Un tétra, un non-voyant, une SEP n'ont rien en commun avec un sourd moyen ou un amputé du mollet et pourtant ils peuvent tous avoir une RQTH maintenant sans niveau. Les ex-catégories (A,B ou C) n'avaient rien à voir non plus avec l'IP. Une RQTH est attribuée avec une capacité de travail ou non en milieu ordinaire. Je vous conseille de vous renseigner sur votre RQTH (pour éviter des surprises sur sa validité actuelle) car il me semble qu'il y a une confusion entre IP et RQTH.
Une RQTH n'est jamais définitive, elle est renouvelable sur demande de l'handi. Je rappelle ma carte d'invalidité 80 % je l'ai obtenue 30 ans avant ma reconnaissance RQTH !

Le 04-11-2013 par PierreLancien :
@hervé (suite). Je n'ai jamais considéré ma retraite anticipée comme un "cadeau" parce que j'étais handi. J'en ai "profité" car il m'était impossible de poursuivre une activité professionnelle pour des raisons de santé. Si j'avais pu continuer cela aurait été sans problème. Je rappelle aussi que beaucoup d'handis refusaient ce "statut" au sein d'une entreprise par peur d'une discrimination.
Je conseille toujours de demander une CI en cas de handicap qui permet d'avoir plus de droits administratifs qu'une simple RQTH qui en fait ne protège en rien. Perso 2 licenciements pour raisons économiques malgré ma RQTH !

Le 05-11-2013 par herve :
Pour pierre : En 1986, une RQTH pouvait être définitive ( je vous l'envoi quand vous voulez si vous me faite parvenir votre mail et après, vous reconnaissez que vous aviez tord ), donc reliser vos affirmations( ce qui était logique dans certains cas, je n'ai jamais vu des sourds avec le nerf auditif mort ou des malvoyants avec des nerf optique "mort" retrouver l'ouïe ou la vue : et vous si peut être ? ) puis au gré des modifications des lois, elle devient seulement renouvelable ( surement grâce à des miracles constatés ) !

Le 05-11-2013 par herve :
Au cas ou vous ne le savez pas, il fallait un minimum de + de 30 de RQTH pour bénéficier d'une retraite anticipée ! Pour avoir une telle durée définitive ou renouvelable, il ne faut pas être à 100% de ses moyens n'est ce pas ? et au cas vous ne ne le savez pas, vous passez devant des médecins pour obtenir RQTH, donc pour bluffer pendant des années au fil des renouvèlements ces médecins, il faut être fort !

Le 05-11-2013 par herve :
Autre chose, il n'a jamais été dit qu'un RQTH ne risquait pas un licenciement pour motif économique ou même pour faute !
vous avez profité du système de retraite anticipée et bien tant mieux pour vous, mais de grâce, arrêter de croire que seule "votre cas ou cas similaire au votre" le justifiait !et surtout pas les RQTH de longues durées ( je vous vois bien applaudir TOURAINE ET HOLLANDE des 2 mains ) !
je pourrais vous raconter mon quotidien pénible au travail avec mon "petit" handicap non justifié et ma RQTH sans valeur, mais cela n'en vaut pas la peine !
je ne vous répondrais plus, dorénavant et suis heureux pour vous

Le 06-11-2013 par Anmah :
Le Sénat a rejeté à l'unanimité le Projet de réforme sur les retraites ! On respire... un peu.

Le 06-11-2013 par herve :
pour anmah :
bonjour, malheureusement, c'est l'assemblée qui a le dernier mot en matière de loi, et justement ils ont tous voté contre pour sauver le projet global car le sénat avait changé trop de points, donc aucun changement à attendre si ce n'est, qu'au cours de la prochaine lecture à l'assemblée, les députés changent pour la RQTH ( ce qui serait une mauvaise nouvelle pour pierre lol ), ce que je ne crois pas ! donc rien à attendre de ça ! c'est foutu !

Le 06-11-2013 par PierreLancien :
J'ai simplement écrit qu'une RQTH n'était pas définitive et qu'il était nécessaire de faire une demande pour la renouveler au bout de sa période de validité. Je n'ai pas écrit qu'un handicap acquis devait à chaque fois être remis en cause. Perso je ne suis jamais passé devant une commission puisque ma CI 80 % était elle définitive vu mon état ! Si j'ai marqué "profité" entre "" c'est que justement pour moi cela n'était pas un cadeau en soi.
Par ailleurs, si le handicap est pénible il est toujours possible de se faire mettre en invalidité et avoir une retraite anticipée dès 60 ans par rapport aux nouvelles dispos (taux plein à venir à 62 ans).

Le 06-11-2013 par PierreLancien :
(suite 1) Pour un handi, avec taux d'invalidité au moins 50% à venir, vu le nombre de trimestres surtout COTISES nécessaires l'anticipation peut être en réalité faible et les cas à 55 ans doivent être rares, perso c'était bien plus tard. J'ai suffisamment travaillé dans le domaine du handicap pour me réjouir des nouvelles dispos, mais je suis désolé, j'ai tellement vu d'abus dans la RQTH (quand je parle d'abus cela ne signifie pas que je ne reconnais pas qu'il y ait un handicap réel, mais il n'est pas possible de les mettre tous au même niveau simplement pour permettre à une entreprise de remplir ses quotas) que j'estime que ramener la possibilité d'une anticipation à un taux d'invalidité d'au moins 50% reste une grande avancée.

Le 06-11-2013 par PierreLancien :
(suite 2)Vous n'étiez pas des combats de 2003-2005 au moment des discussions et des décisions d'une retraite anticipée pour handis (alors 80% minimum de handicap !) et où la simple majoration de la retraite de base avait fait l'objet de discussions acharnées des associations concernées. Je suis désolé pour ceux et celles qui pensaient avoir une anticipation de retraite mais je pense aussi qu'il faut être réaliste et aller au delà d'une simple RQTH.

Le 13-11-2013 par Henri Galy :
Je ne comprends pas Pierre Lancien : il a peur que le maintien du critère RQTH lui enlève des droits à lui personnellement ??? Il oublie que la position qu'il défend, comme celle de Mme Touraine, vise à ENLEVER DES DROITS déjà acquis à des travailleurs handicapés. Et cela, je ne l'accepte pas.

Tout est relatif : dans les années 70 aussi, il y a eu des cartes d'invalidité attribuées facilement...

En tout cas, moi qui ait participé à tous les combats depuis très longtemps avant 2003-2005, et qui assiste régulièrement des adhérents de mon association pour défendre leurs droits contre les décisions arbitraires des CDAPH, je peux témoigner qu'elles n'hésitent pas à réviser en baisse les taux d'Incapacité Permanente : celui qui a obtenu 50 % peut très bien se retrouver du jour au lendemain à "inférieur à 50 %" !

Le 13-11-2013 par herve :
Bonjour
bien d'accord avec Henry, je ne répond plus à pierre lancien, son discourt est une honte pour les travailleurs handicapés !
Une nouvelle de ce matin: nos chers députés ont enlevé le jour de carence pour les fonctionnaires ! Aucun rapport si ce n'est qu'il vaut mieux "taper" sur les éclopés que nous sommes, et favoriser les fonctionnaires ! ça fait mal des fonctionnaires dans la rue, tandis que les éclopés......... ça c'est un "vrai" gouvernement de gauche....

Le 13-11-2013 par Jerome 92 :
Je suis en phase avec Monsieur Henry Galy.
C'est une honte de voir notre chère Ministre retirer nos droits acquis.
J'ai écrit à mon Député il y a plusieurs semaines (Mr Patrick Olier) et sans nouvelles de sa part pour l'instant
Bien à vous et à tous les RQTH comme moi

Jérôme 92

Le 15-11-2013 par PierreLancien :
Je ne veux enlever les "droits " de personne mais je me répète: "Je suis désolé pour ceux et celles qui pensaient avoir une anticipation de retraite mais il faut être réaliste et aller au delà d'une SIMPLE RQTH pour une retraite anticipée d'un TH et aussi j'ai tellement vu d'abus dans la RQTH (quand je parle d'abus cela ne signifie pas que je ne reconnais pas qu'il y ait un handicap réel, mais il n'est pas possible de les mettre TOUS AU MÊME NIVEAU simplement pour permettre à une entreprise de remplir ses quotas)". C'est tout ce que j'ai voulu dire peu importe mes opinions politiques qui n'ont rien à voir dans ce débat.Je rajouterais aussi que je considérais à l'époque comme une erreur cette histoire de RQTH pour la retraite anticipée.

Le 15-11-2013 par PierreLancien :
(suite) Pour répondre à Henry Galy : dans les années 70 aussi, il y a eu des cartes d'invalidité attribuées facilement...Ah, bon ! C'est un discours que j'ai souvent entendu à mon adresse sans réfléchir à ce que je pouvais ressentir compte tenu de mon état de santé parfaitement visible pour ces interlocuteurs (tétra à l'âge de 5 ans !).
Pa ailleurs si on a une incapacité permanente d'au moins 50% et de fait une CI à titre définitif par définition je ne vois pas pourquoi une CDAPH peut prendre la décision de la mettre à "inférieur à 50 %" ! Par ailleurs, je me répète aussi "si le handicap est pénible il est toujours possible de se faire mettre en invalidité et avoir une retraite anticipée dès 60 ans par rapport aux nouvelles dispos (taux plein à venir à 62 ans) ou de demander une CI."


Le 20-11-2013 par herve :
Bonjour
suite à mes 280 mails aux députés PS que j'ai envoyé ( +une centaine de sénateurs) , une sixième députée m'a répondu cette fois par voie postale : Mme BATTISTEL MN députée de l'isère !
Elle me résume la disposition ( que je connais par coeur) et me dit qu'un an après la loi voté, un rapport sera fait pour explorer l'éventuel mise en place d'un compte handicap travail auquel on pourrait bénéficier ???
à suivre.......et merci à cette députée pour la réponse

Le 22-11-2013 par Xavier :
Cette réforme de la RQTH, s'applique t-elle aussi aux fonctionnaires et aux rédimes spéciaux assimilés fonctionnaires qui me emble t-il devait être réformés en 2017?

Honte à ce gouvernement et aux journalistes qui camouffle toutes les mesures annexes de dette loi inique!

Le 27-11-2013 par herve :
Bonjour à tous
cette fois c'est fait, la loi a été voté !
Donc c'est fini, la RQTH s'arrêtera en 2015 ! seul espoir, balayer cette majorité et espérer que la droite revienne dessus ( elle l'avait voté en 2010) et dire que j'ai voté pour les socialistes en 2012 !
merci à tous les intervenants et courage à tous , même si je doute que certain intervenant ait un quelquonque rapport avec le monde des handicapés !

Le 27-11-2013 par PierreLancien :
Je rebondis sur réponse de la députée M-N. Battistel (PS). Je dirais aussi qu'il faut être soit hypocrite, soit de mauvaise foi pour considérer mes propos comme "honteux" vis-à-vis des TH. De l'histoire et quelques chiffres. En 2005, suite à la loi handicap attribuant une majoration de la pension de base, j'ai contacté les leaders syndicaux et patronaux assurant la gestion ARRCO-AGIRC en leur demandant s'ils pensaient faire de même. Il m'a été répondu : <>.

Le 27-11-2013 par PierreLancien :
(suite 1) En réalité de 2004 (date premier décret permettant l'anticipation avant la loi de 2005) jusqu'à 2010 environ 1000 personnes par an ont bénéficié de ce dispositif et cela n'a pas évolué depuis. Trop peu au sens des politiques ayant une vision caricaturale du handicap (une personne avec une RQTH a forcément un handicap lourd !). Ils ont donc étendu le dispositif à l'ensemble des RQTH sans se rendre compte que d'un coup ils passaient d'un extrême (80 % de TIP) à l'autre (dès le premier % TIP, pour faire court) et ouvraient le dispositif à plusieurs centaines de milliers de personnes (hors AT, titulaires d'une CI avec un TIP de 80 % et/ou de l'AAH). C'est ma principale critique, mettre tous les RQTH au même niveau, ce qui n'est pas honnêtement raisonnable. D'ailleurs en 2011, il y a eu de ce fait un bond significatif de demandes de RQTH.

Le 27-11-2013 par PierreLancien :
(suite 2) Ceci explique pourquoi vous n'avez eu aucune réponse de l'opposition à vos courriers ou mails, embarrassée par cette décision prise sans réflexion.
C'était d'ailleurs en totale contradiction avec le système "pénibilité" où il fallait au moins 20 % de TIP (automatique) où entre 10 et 20 % de TIP avec conditions particulières pour avoir une retraite à 60 ans ! Il est d'ailleurs curieux que l'opposition actuelle ait critiqué l'aménagement des carrières longues considérant un impact fort sur le taux d'emploi et les finances publiques alors que le dispositif RQTH qu'elle avait voté avait potentiellement un impact encore plus fort sur ces deux aspects.

Le 27-11-2013 par PierreLancien :
(suite 3) Le passage à un TIP de 50 % va doubler le nombre de bénéficiaires chaque année ce qui est très positif. Le combat pour celles et ceux qui ont seulement une RQTH ou en dessous de 50 % de TIP devra donc s'orienter vers la mise en place d'un dispositif de type "compte pénibilité" mais évidemment avec effet rétroactif avec une analyse au cas par cas de la situation de chacun des demandeurs pour bénéficier de bonus de trimestres. C'est cela qui doit être leur préoccupation et leur vrai combat et non de demander l'impossible. C'est ce à quoi la députée M-N. Battistel pense avec ce "compte handicap- emploi" que j'approuverai si tel était le cas.

Le 05-02-2014 par mulot christine :
depuis 2 juillet 1979,je travaille hospitalier ,lourds chez pharmacie ,j'attendrai depart la retraite

Le 22-02-2014 par antoinedchateau :
non voyant de l oeil droit depuis 1997 .je viens d apprendre que j ai droit à bénéficier du RQTH.je viens de faire la demande.voila ma question .ai je droit à la retraie sachant que j ai cotisé 124 trimestreset né en 1953

Le 07-05-2014 par arthuro :
Pour avoir une estimation du taux il faut demander une carte d'invalidité auprès de la MDPH.

Le 15-05-2014 par PATRICIA46 :
J'ai la RQTH (cat B) depuis 2003 pour une malformation des cervicales importantes qui a pu être découverte grâce à une IRM. J'occupe un poste de secrétaire, je bénéficie d'un fauteuil adapté, je suis de + en + gênée par la posture et je souffre d'affreux torticolis, migraines... me rendant la vie de plus en plus difficile. Je n'ai jamais effectué d'autres démarches que celles de RQTH. Je voulais m'arrêter avant mes 62 ans (je n'en ai que 55) et j'avais envisagé d'essayer de tenir jusqu'à 58/60 ans mais avec la nouvelle loi, la RQTH ne va plus me donner le droit de partir + tôt à la retraite. Quelles sont les démarches à effectuer pour faire reconnaître mon handicap de façon à ce que cela me donne le droit de partir quelques années avant ? Mon endocrinologue me dit que vu l'état de mes cervicales, je devrais bénéficier du statut de handicapé, de voir celà avec mon médecin traitant... Pouvez-vous m'éclairer ? D'avance, merci

Le 22-09-2014 par lumasylmo :
j'ai eu beau lire tous les commantaires, je ne trouve pas de solution à mon problème qui est le suivant : surdité unilatérale complète, secrétaire médicale travaillant avec oreillettes et dans le bruit, née en avril 1956, je devais partir à 60 ans mais ..réforme oblige, je dois "aller" jusqu'à 62 ans ! je sors aujourd'hui de la MDPH où je n'ai jamais fait de dossier (pourtant surdité de naissance...) et on me dit qu'il ne peut pas y avoir reconnaissance rétroactive ?! je ne cherche pas une pension, je voudrais comme la plupart de vous partir en retraite anticipée car ma surdité devient de moins en moins compatible avec mon travail. J'ai cru vois dans les premiers commentaires que la loi ne changeait qu'à partir de 2015. Ouh là là, je n'y comprend rien et ne sais pas que faire!
merci d'avance pour votre aide et bon courage à tous.

Le 03-11-2014 par lambert :
Bonjour à tous moi je suis travailleur handicapés depuis 1995 j'ai eu un accident de travail en 1993 et j'ai fait une embolie pulmonaire qui reporté au coeur les médecins on voulu m'arrêter de travailler j'ai refusé et j'ai trouvé un travail en atelier adapté et reconnu a 50 et je suis né en1956 j'ai commencé a travailler 18 ans j'en ai 58 ans et avec un spé mekeur je suis fatiguée et on voudrait que je vais au travail jusqu'à 62 ans

Le 21-11-2014 par barascou :
bonjour,
j'ai 52 ans : j'ai ete reconnu invalide a 90% en 1985 et 1986 suite a un accident de chasse causé par un tiers,puis a 40% en 1987 et 1988; puis je n 'ai pas renouvelé ma demande de personne handicapée-car j'ai commencé a travaillé en 1987 et je n'ai pas parlé de mon handicap. aujourd'hui j'ai renouvelé ma demande et je suis reconnu travailleur handicape de 25 a 40% en 2014 . a ce jour sur mon relevé de carriere aucun trimestre n'apparait sur mes années d handicap à 90% et 40% . Deplus je serai au chomage courant 2015.est ce que ma situation peut me permettre de partir plus tot à la retraite et est ce que je peux faire valider mes trimestres de 1985 et 1986 et 1987
merci de m'apporte une réponse

Le 30-03-2015 par tantine :
Je viens de avoir 60 ans ai eu 1 accident de travail je suie au chômage depuis 10 ans pas tt mais tris mètre je voudrai savoir si je peu partir quand même avec le minimum vieillesse

Le 07-04-2015 par LEO :
Je suis enseignant dans un lycée professionnel. J'ai obtenu la RQTH avec un taux de 79 % depuis 2005. Comme je suis complètement novice en la matière, je lit vos réactions avec un grand intérêt.

Jusqu'à maintenant je travaille comme tout le monde, sans jamais rien demander à personne.
Mais je commence à me poser la question si je peux continuer encore long temps à ce rythme.
Car malgré tout le travail dun enseignant PLP est parfois intense.

Pour moi, lorsqu'on a une maladie chronique, on s'affaiblit avec le temps. Au bout de 30 ans de cotiser, on n'est pas loin d'avoir les deux pieds dans la tombe.

On ne peut pas fixer 30 ans à tout le monde, car tout le monde n'a pas eu la même maladie et ne se dégrade pas de la même façon au fil du temps.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut