Santé mentale : encore une semaine pour briser les tabous

Résumé : Dépression, bipolarité, schizophrénies, TOC ? Les connaissez-vous vraiment ? Les Semaines pour la santé mentale se poursuivent jusqu'au 26 mars. Encore plein d'évènements passionnants partout en France... pour comprendre !

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Depuis janvier 2017, handicap.fr réalise chaque mois un vaste dossier thématique. En mars, les soins et la santé des personnes en situation de handicap sont à l'honneur (autres articles du dossier en lien ci-dessous).

Dépressions, troubles bipolaires et alimentaires, schizophrénies, TOC... autant de maladies qui effraient et restent taboues. Plus d'1 personne sur 5 (voire 1 sur 4) serait touchée par un trouble mental selon l'OMS (Organisation mondiale de la santé). Première cause mondiale de handicap d'ici 2020, ils impacteront notre société́ en profondeur : invalidité, poste important de la dépense hospitalière, marginalisation... Pourtant, face à ce constat, 71% des Français estiment ne pas connaître les maladies mentales. Informer, c'est donc l'objectif des 28ème Semaines d'information sur la santé mentale qui ont lieu du 14 au 26 mars.

2017 : Santé mentale et emploi

En 2017, elles ont pour thème : « Santé mentale et travail ». L'absence ou la perte d'emploi sont en effet associées à un risque très fortement accru de stress, de troubles anxieux, de dépression. Au cours de la vie professionnelle, les risques de dépression, burnout et suicide s'avèrent de plus en plus prégnants. Avec l'augmentation des exigences de flexibilité, de mobilité et de responsabilité, le travail se retrouve à l'origine de détériorations sévères de la santé psychique des individus. Selon les chiffres communiqués par la Fondation Dalret, elles occasionnent 24 milliards d'euros de perte de productivité pour les entreprises françaises et 110 milliards par an de coût total pour la France. Elles représentent 20% des maladies du travail et constituent la 2ème cause d'arrêt sur le territoire national.

Des effets bénéfiques…

D'autre part, l'accès et le maintien dans l'emploi lorsqu'on est en situation de handicap psychique soulèvent des questionnements complexes. Et, pourtant, le travail peut avoir des effets bénéfiques sur la santé mentale, en renforçant le sentiment d'inclusion sociale, de statut, d'identité et d'estime de soi. De nombreuses études insistent sur le fait qu'il est une composante du bien-être psychologique.

Encore six jours pour approfondir ce sujet avec de nombreux évènements grand public partout en France. Retrouvez le programme sur le site de la Semaine (en lien ci-dessous). Quelques pistes pour tout savoir…


Le 21 mars à Lyon, une conférence
Le mardi 21 mars 2017 à partir de 18h30 à la mairie de Lyon 8, l'Unafam et Messidor organisent une conférence sur le thème : « Handicap psychique et travail, une voie de rétablissement ». Le rétablissement est un changement de paradigme très prometteur pour les personnes en souffrance psychique. Les recherches internationales montrent que le travail y contribuera grandement.

Le 22 mars à Clermont-Ferrand, un colloque
« Qu'est-ce que le handicap psychique ? », c'est le thème d'une conférence organisée par la Fondation INFA Puy-de-Dôme le mercredi 22 mars 2017 à partir de 9h dans ses locaux de Clermont-Ferrand. Un temps d'échanges entre des personnes handicapées psychiques et des référents handicap d'entreprises du secteur privé de la région. Cette table ronde permettra à ces demandeurs d'emploi de témoigner de leur parcours de vie professionnel, d'expliquer comment leur maladie psychique impacte leur quotidien et d'exposer leurs besoins en compensation en entreprise. Pour le référent handicap, cela permettra une meilleure compréhension du handicap psychique.

Le 23 mars à Strasbourg, une marche
« Bien dans ton corps, bien dans ta tête », c'est le slogan de la 2ème édition de la marche pour la santé mentale strasbourgeoise. Elle aura lieu le jeudi 23 mars 2017 à 11h, départ place Kléber. L'objectif de cet évènement est de déstigmatiser la maladie et la souffrance mentale et de promouvoir le lien positif entre sport et bien-être mental. En marge de cette marche, des manifestations seront organisées : conférences, tables rondes, concerts, ateliers, portes-ouvertes…

Du 13 au 24 mars, un Psytruck en Rhône-Alpes
Le Psytruck sillonne les routes de Rhône-Alpes du 13 au 24 mars et s'arrête dans différentes villes de la région pour permettre à des professionnels d'aller à la rencontre du grand public et de le sensibiliser aux maladies mentales.

Après la Semaine, une question encore d'actu…

29 et 30 mars, 3e Journée mondiale des troubles bipolaires
À l'occasion de la 3e Journée mondiale des troubles bipolaires, ARGOS 2001 et la Fondation FondaMental organisent à Paris et en région des manifestations sur le thème « Troubles bipolaires : osons la prévention ! ». Elles aborderont les enjeux de la prévention dans toutes ses dimensions (médicale, sociale, familiale et professionnelle) et feront le point sur l'état des savoirs et les expériences prometteuses. À Paris, un colloque se tiendra les 29 et 30 mars à la Cité des sciences et de l'industrie de 10h à 18h. Cette journée du 30 mars marquera le lancement par la Fondation de la première campagne digitale de sensibilisation grand public aux troubles bipolaires. Une campagne choc qui proposera aux internautes de vivre une expérience immersive unique à travers un spot video pour mieux comprendre le quotidien des malades.

© Bits and Splits/Fotolia

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 24-03-2017 par hassna :
Toutes ces initiatives font chaud au coeur. Mais le silence des candidats à la présidentielle sur le sujet santé...santé mentale fait froid dans le dos.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches