Accessibilité pour les sourds : l'Europe s'engage !

Résumé : Une nouvelle étape pour l'accessibilité des personnes sourdes ? Le Bucodes-SurdiFrance, représentant les personnes malentendantes en France, vient de signer la déclaration de l'EFHOH à Prague. Un engagement à l'échelle européenne...

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Vingt-et-un pays s'étaient donné rendez-vous à Prague pour faire valoir le droit à l'accessibilité des millions d'Européens sourds et déficients auditifs. L'assemblée générale de la EFHOH, fédération européenne des personnes malentendantes, s'est en effet tenue début avril 2013. La France était présente avec la participation du Bucodes-SurdiFrance, venue signer une déclaration portant sur l'amélioration de la qualité de vie des citoyens malentendants en Europe. Son enjeu est de mettre en place une meilleure accessibilité, basée sur les critères définis par la convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées.

Quelles revendications ?

Lorsqu'on associe accessibilité et handicap, on songe souvent, en premier lieu, à celles des fauteuils roulants. Mais le handicap moteur n'est qu'une infime partie de cet engagement en faveur de cités universelles où chacun serait libre de circuler et de vivre en totale autonomie. Les personnes sourdes et malentendantes n'échappent pas à ce désir légitime. Pour elles, l'accessibilité suppose la mise en place de certains aménagements spécifiques. Les voici en détail, revendiqués par cette nouvelle déclaration.

- Le droit et l'accès pour tous à une prise en charge pour permettre de corriger l'audition avec des appareils auditifs équipés d'une boucle d'induction magnétique (position T).
- Le droit et l'accès aux systèmes d'alerte adaptés aux personnes malentendantes pour les sonnettes, les téléphones, les alarmes incendie...
- Des boucles magnétiques performantes et des solutions d'accessibilité efficaces dans les Établissement recevant du public (ERP).
- Des informations visuelles dans les transports en commun.
- La possibilité pour tous d'envoyer des messages écrits aux services d'urgence.
- Le sous-titrage de l'intégralité des contenus télévisuels.
- Le droit à une aide humaine pour communiquer par tous moyens : la transcription de la parole, la lecture labiale, la prise de notes.
- Une prise en considération des difficultés d'audition dans tous les contextes, en particulier à l'école et sur le lieu de travail.
- L'encouragement d'une attitude bienveillante à l'égard des personnes malentendantes.

A travers la signature de cette déclaration, le Bucodes-SurdiFrance s'engage à œuvrer en faveur des objectifs énoncés et à travailler, avec les pouvoirs publics français, à une meilleure accessibilité pour les personnes malentendantes. Ses revendications seront-elles... entendues ?

Convention ONU droit des personnes handicapées : http://www.un.org/french/disabilities/default.asp?id=1413

Site Bucodes : http://www.surdifrance.org

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr »

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 13-04-2013 par sylvie-annie :
Sur le papier cela a l'air bien, est-ce que cela sera mis en pratique, à voir ou plutôt à entendre...

Le 14-04-2013 par honorine :
sans aucune pensee politique ou raciste de ma part il me semblerait juste et indipensable de donner la gratuite ou remboursement integral des appareils auditifs tellement honereux et parfois meme impossible pour certains ainsi que ts soins utiles à tous les handicapes et j'espere de tous coeur qu'une reponse positive soit donnée à ttes vos demandes merci à vous de vous rassembler et d'essayer de faire progresser à la qualité de vie des handicapes.Cordialement

Le 16-04-2013 par mozart :
D'où la gratuité, le meilleur vient des mains. La langue des Signes française devraient utilisée comme langue obligatoire en plus de l'anglais ou l'autre langue étrangère qu'on ne servira pas souvent mais par contre, à un moment donné il est très utile d'avoir connaissance en LSF. qui ne demande pas trop de moyens sauf par les cours en salle.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr