Histoires extraordinaires

Résumé : A l'issue du Salon Handica de Lyon, la présidente de cette agence spécialisée dans les rencontres handicapés/valides nous a fait part des confidences qu'elle a recueilli. Trois histoires vécues extraordinaires, trois histoires qui ont changé leur

Par , le 

Par Anne-Marie Arzellier, Handiclub

« Assise à mon stand, je regarde Marion qui s'avance timidement  vers moi: c'est vous Anne-Marie ? Je suis une ancienne adhérente et je viens vous remercier. Depuis deux ans, je vis avec Pierre qui était également membre Handiclub. Marion est un joli petit bout de femme, se déplaçant en fauteuil roulant, atteinte d'un spina bifida. Pierre est valide, habitait à 600kms de chez elle et a fait le choix de tout quitter pour vivre avec elle ! Technicien dans l'industrie, il a dans un premier temps, travaillé en tant qu'intérimaire, puis intégré une entreprise en CDI. Au début,  la famille de Marion a été méfiante à l'égard de Pierre, et la famille de Pierre interloquée « Pourquoi a-t-il été chercher une personne handicapée ? » La réponse, nous ne la connaissons pas, l'essentiel, c'est qu'ils soient heureux !!

Prête à tout

Marie-Pierre, c'est d'abord un sourire, même sa voix respire la joie de vivre ! Quand elle a adhéré à Handiclub, cette agréable célibataire était prête à tout pour trouver son compagnon ! Curieuse, ouverte, dynamique, altruiste, originaire de l'Ile de la Réunion, habitant Annecy, elle animait une émission de radio, participait aux activités d'une association pour personnes handicapées motrices. Marie-Pierre est myopathe, marche pour les petits déplacements, prend son fauteuil quand c'est un peu loin, conduit.....Son visage rayonnant n'a laissé personne indifférent et des contacts, elle en a eu beaucoup. En fait, c'est elle qui a téléphoné la première à Didier ! Ce célibataire avait décidé, une fois pour toute d'avoir des contacts dans sa région et avec des personnes valides ! Atteint d'une rétinite pigmentaire, ce professeur d'espagnol  vivait mal le fait d'avoir été mis en invalidité par l'Education Nationale. Pour leur première rencontre, c'est Marie-Pierre qui s'est déplacée : Annecy - Limoges, ce n'est pas la porte à côté ! Et c'est également elle qui a déménagé un peu plus tard... Didier enseigne, à nouveau, l'espagnol au sein d'une association,   Marie-Pierre anime une émission de radio sur Limoges, est active bénévole dans plusieurs associations et pour Handiclub, offre à nos adhérents non-voyants, sa belle voix en enregistrant  tous les mois les fiches sur cassettes audio.

Les yeux pleins d'étoiles

Marie-Bernadette est une internaute de longue date. Tous les sites de rencontres, elle les connaît, elle dialogue de nombreuses heures avec beaucoup de relations virtuelles, parfois  éphémères quand elle annonce qu'elle est un peu différente : femme de petite taille, en fauteuil électrique et  la maladie des os de verre, cela ne fait pas fantasmer tout le monde, loin s'en faut ! De sites en sites, de contacts en contacts, d'échecs en échecs, Marie-Bernadette adhère à Handiclub puis en repart déçue, puis adhère à nouveau, faute d'avoir trouvé mieux !  Patrick, lui, communique bien. Il n'a pas besoin d'internet, des chats et autres forums de discussion pour accrocher l'autre ! 1.92m, une carrure impressionnante, c'est lors du Salon Autonomic de Nancy que je fais sa connaissance. Insuffisant respiratoire, il est relié en permanence à sa bonbonne d'oxygène. Les yeux pleins d'étoiles, Patrick m'annonce qu'il est amoureux et cette fois, c'est la bonne ! Petit problème, ils ne sont pas proches géographiquement, c'est lui qui est allé la rencontrer, la première fois ! Son dictionnaire à lui est truffé de mots tendres pour me la présenter : sa poupée, sa biche, son grand amour ... Comment ont-il fait pour se plaire, ces deux là ! C'est la magie d'un contact, d'une rencontre....

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches