La HALDE : rapport annuel et handicap

La HALDE : rapport annuel et handicap

Résumé : La Halde publie son rapport annuel et note l'augmentation des plaintes concernant le handicap

Par le

Lire les réactions et réagissez !

La HALDE (haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité) publie le 22 mai 2008 son troisième rapport annuel.

On note dans celui-ci une augmentation forte des réclamations de plus de 50% en un an soit environ 6000 plaintes. Il est intéressant de noter l'augmentation forte des réclamations qui concernent le handicap, elles représentent aujourd'hui plus de 20% des plaintes enregistrées soit un total proche des plaintes en rapport avec l'origine.

Partager sur :

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens

Commentaires

Réagissez à cet article


Le 22-05-2008 par Walter SALENS :
Très heureux que de plus en plus de PH font appel à cette institution.Cette discrimination existait, mais les PH n\'hésitent plus maintenant. Je vais me procurer le rapport pour une bonne lecture. J\'espère y trouver surtout, les suites donnés à ces plaintes. Bonne journée

Le 22-05-2008 par John :
Le handicap représente 20% des plaintes! Et encore, beaucoup de personnes handicapées ne se manifestent pas.

Le 22-05-2008 par Walter Salens :
Comme dit, j\'ai lu l\'ensemble du rapport - 184 pages! et imprimé les pages sur la discrimination à cause de l\'handicap ou l\'état de santé. Intéressant.Je pense en faire une syhthèse, après avoir observé comment les médias en parlent et d\'y voir quelle discrimination précise est la plus commenté.

Le 28-05-2008 par marie :
La Halde n\'a porté aucun intérêt à notre histoire : l\'accueil d\'un enfant né grande prématurée en 2002 dont le handicap moteur s\'installe devant les yeux du personnel et des responsables de structures petites enfances dont un multiaccueil avant qu\'un diagnostic soit posé tardivement ce qui a empêché sa prise en charge. La ville ne serait pas dans l\'obligation de dire aux parents s\'ils voient quelquechose d\'anormal dans le développement moteur d\'un enfant. Ils l\'ont écrit. Je ne trouve pas les textes de loi à ce sujet. Il n\'y aurait pas de juristes compétents à la Halde.C\'est de la maltraitance psychologique. C\'est purement honteux que La Halde cautionne ce genre de comportement.C\'est tout à fait inacceptable et irresponsable de la part de professionnels de la petite enfance de traiter ainsi un enfant et ses parents. Cela s\'est pourtant passé à Vannes (56). Marie-Annick LE CAM, maman de Mélanie, 6 ans, IMC diplégie spastique

Le 29-05-2008 par Walter Salens :
Bonjour Marie: loin de mois de vouloir défendre la HALDE. Vous dites:\"La Halde n\'a porté aucun intérêt à notre histoire\". Si vs avez déposé un dossier complet, quelle était leur réponse écrite exacte? Avec prudence, je penserais que ce qui est arrivé à Mélanie ressemble à \"erreur médicale\" ou défaillance des structures que vs citez. Vs pouvez me répondre par mail direct: waltsal@orange.fr Ou bien entendu publier votre cas sur les forums des sites Handicap. Je ne veux que vs aider un tant soi peu et certainement pas ouvrir une polémique. Bien à vous Walter

Le 30-05-2008 par Louise :
C\'est intéressant de le lire d\'autant que l\'on parle peu de la discrimination des personnes handicapées. A quand, une France ouverte à des ministres handicapés, des députés handicapés et davantage d\'élus locaux différents pour sensibiliser l\'ensemble de la population. La diversité, c\'est aussi nous, personnes handicapées. Je partage le point de vue de John, je suis sûre que beaucoup ne se manifestent pas. D\'ailleurs, pas toujours évident de démontrer une discrimination : lors d\'un recrutement, comment démontrer que c\'est à cause de notre handicap que notre candidature est mise à l\'écart ?

Le 06-06-2008 par Crépuscule :
La discrimination positive instaurée par la HALDE : « D\'abord les individus n\'existent plus qu\'en tant qu\'ils appartiennent à un groupe social. Ensuite, la discrimination positive conduit logiquement à l\'expropriation d\'un ou plusieurs groupes au profit d\'un autre. » La démocratie n\'est ainsi plus que le moyen de faire coïncider les intérêts avec les idées, et celles-ci avec la « justice » de la majorité.

Le 03-07-2008 par dextorius :
moi je suis invalide et mon banquier me refuse un pret alors que n\'ai pas de crédit , j\'ai téléphoné àla halde qui ne sert à rien

Le 25-11-2008 par caramel66 :
bj à tous moi aussi , je sui reconnue TH .Je devais integer une session de preorientation hors , je suis tomber malade le soir du 1 jour de stage et j\'ai été exclue de la formation par la formatrice en plus j\'avais un certificat médical et j\'avais prévenue le centre comme stipuler dans le reglement .Et pur ce rachetter , elle me propose d\'integer une autre session ,si ceci n\'est pas de la discrimination .

Le 13-01-2009 par Loquette :
La ville de Pau a changé son système de circulation : les personnes valides doivent laisser leur véhicule à l\'extérieur de la ville pour venir en bus faire du shopping à l\'intérieur. Évidemment, tout cela nuit indirectement aux handicapés, qui retrouvent tous leurs parkings occupés par des voitures de gens pressés et non autorisés à stationner dans leurs emplacements et qui le font outrageusement. Que fait la police de ville ? Je cite Pau, mais j\'ai l\'impression que c\'est dans les Pyrénées-Atlantiques en général ! J\'ai même était injuriée dans la grande surface Carrefour à Lescar, car, pour jouer mon bulletin de Loto, j\'ai montré ma carte d\'invalidité et de priorité au propriétaire du fond, un homme très désagréable, les gens qui faisait la queue l\'ont désaprouvé, je leur ai dit que ce n\'était pas grave, que j\'en avait l\'habitude... Il m\'a quand même laissé passer en me disant qu\'il ne voudrait pas avoir de problème, et que je n\'avais pas

Le 16-05-2011 par angevivi14 :
Mon fils etant en IME et j ai des soucis avec cet IME a cause d un educateur ....que faire ??? la on vient de renvoyer mon fils de l internat ...on me menace de l exclure de l externat ....

Soumettre un commentaire
Rappel : merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux... Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants.

Haut