Compenser la déficience sexuelle, toute le monde ou presque trouvera

Compenser la déficience sexuelle, toute le monde ou presque trouvera

Résumé : Elles sont médicales, psychologiques ou chirurgicales et peuvent se cumuler en fonction du problème existant.

Par , le 

[B1]Compenser la déficience sexuelle, toute le monde ou presque trouvera sa solution[E1]

[B2]Elles sont médicales, psychologiques ou chirurgicales et peuvent se cumuler en fonction du problème existant.
Avec l'aide indispensable d'un spécialiste et sous surveillance médicale n'hésitez pas à tout essayer jusqu'à ce que vous ayez trouvé la solution idéale. [E2]

[BB]Les accessoires[EB]
vibromasseur (chez les paraplégiques) ces vibrations peuvent engendrer une décontraction des corps caverneux et laisser la place à une érection , Le vacuum : la verge introduite dans une petite pompe à dépression, on peut dans certains cas créer la décontraction nécessaire à la naissance d'une érection.

[BB]Le traitement psychologique[EB]
Les lésions médullaires ou d'autres origines ne sont pas toujours les seules causes de l'impuissance chez un paraplégique. Des problèmes personnels, une dépression, des conflits conjugaux… peuvent aussi être la cause de défaillances sexuelles. Il est très intéressant de consulter pour explorer toutes les solutions de réussite.

[BB]Les traitements molléculaires[EB]
Ils ont des noms barbares : (alpha-bloquants, yohimbine, androgènes, injections intra-caverneuses, prostaglandines E1, alpha-bloquants, sildénafil, système MUSE ( applicateur de gel en intra-urétral)…
Injection intracaverneuse, prise de divers molécules par voie orale, application de gel actif, tout est mis en œuvre pour générer l'érection en répondant aux défaillances physiologiques. Attention tous ces traitements sont sous surveillances médicales et ne peuvent être pris que sur ordonnance. En 2001 de nouveaux traitement ont fait leur apparition, élargissant le spectre des solutions, renseignez-vous auprès d'un sexologue ou auprès de l'ADIRS*.

[BB]La chirurgie[EB]
Prothèses péniennes, revascularisation, ligature de la veine dorsale de la verge… quelques fois une intervention est nécessaire pour retrouver les fonctions érectiles mais attention, si les résultats sont surprenants et parfois plus que satisfaisant, ces gestes sont irréversibles et vous ne pourrez pas revenir à un fonctionnement naturel même si les solutions médicamenteuses font des progrès énormes. Prenez le temps de consulter en multipliant les interlocuteurs avant de vous décider.
Partager sur :

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Haut