Une avocate handicapée déboutée par le tribunal administratif de Lille

6 avril 2005 • Par L'AFP pour Handicap.fr

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article
LILLE, 5 avr 2005 (AFP) - Depuis 2001, Marianne Bleitrach est contrainte de plaider en fauteuil roulant à la suite d'un accident. La plupart des salles d'audience de la région étant inaccessibles aux personnes dans sa situation, elle demande l'installation de rampes d'accès dans tous les tribunaux. Soutenue par l'Association des paralysés de France (APF), elle avait réclamé 150.000 euros de dommages et intérêts à l'Etat, le 22 mars dernier devant le tribunal administratif, au titre des préjudices moraux et économiques. Le commissaire du gouvernement avait alors estimé sa demande irrecevable, considérant que l'inégalité de traitement invoquée n'était pas le fait du service public. Mme Bleitrach a indiqué mardi qu'elle irait devant la cour administrative d'appel, puis, si nécessaire, devant le Conseil d'Etat et la Cour européenne des droits de l'homme pour obtenir satisfaction. dch/epe/dv [BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]
Partager sur :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.