'A mort Karzaï!': des personnes handicapées afghanes interrompent la journée du handicap

4 décembre 2005 • Par L'AFP pour Handicap.fr

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article
KABOUL, 3 déc 2005 (AFP) - Les manifestants ont interrompu la célébration de cette journée mondiale de l'ONU en prenant d'assaut la salle, retournant les chaises et les tables et déchirant les décorations autour de la scène. "A mort Karzai!", "A mort le ministre Balkhi!", ont-ils crié en réclamant la démission de ce dernier, ministre chargé des handicapés au sein du gouvernement du président Hamid Karzaï. L'un des manifestants, qui a perdu une jambe lors des conflits de ces dernières décennies en Afghanistan, s'est aspergé d'essence et a menacé de s'immoler par le feu, criant qu'il voulait mettre en lumière la politique "injuste" du gouvernement à l'égard des handicapés. Il en a finalement été empêché par la police et les autres manifestants alors qu'un journaliste présent était légèrement blessé dans la mêlée. Les différents ministres, responsables gouvernementaux, représentants étrangers et membres des agences d'aide au développement se sont enfuis de la salle, entérinant ainsi l'annulation de la cérémonie. Meurtris par près de 30 ans de guerres et d'occupation à partir des années 70, les handicapés afghans manifestent régulièrement dans les rues de la capitale Kaboul, estimant qu'ils ont été oubliés par leur gouvernement alors qu'ils ont combattu pour leur pays. Selon un rapport de l'ONU publié en septembre dernier, près de deux millions d'Afghans, soit environ 7% de la population, sont handicapés. Environ 80% d'entre eux sont sont sans emploi, estimait-il. Un quart des handicapés afghans doivent leur handicap à la guerre ou aux mines qui truffent le sol afghan, et bien d'autres à divers phénomènes dont les mariages intra-familiaux, les complications prénatales, la malnutrition et la consommation de drogues, ajoutait ce rapport. sak/br-emd/mr eaf « Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».
Partager sur :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.