L'Unapei juge 'inacceptable' une disposition de la réforme

26 février 2007 • Par L'AFP pour Handicap.fr

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article
PARIS, 23 fév 2007 (AFP) - [BC][EC]"L'Unapei (Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis) appelle les candidats à l'élection présidentielle à s'engager pour que cette disposition de la réforme des tutelles soit abrogée", indique-t-elle dans un communiqué. [BC][EC]L'association reconnaît les "nombreuses avancées" de la réforme adoptée définitivement jeudi par le Parlement, mais juge "inacceptable" une disposition qui "oblige les établissements d'hébergement à désigner en leur sein une personne chargée d'assurer la protection juridique des majeurs qu'ils accueillent". [BC][EC]"Cette forme de protection n'en a que le nom car elle ne garantit nullement l'indépendance indispensable entre les fonctions d'accompagnement au quotidien et celles de tuteur ou de curateur", indique l'Unapei qui regrette que des "mandataires, salariés des établissements" soient "à la fois juge et partie". [BC][EC]L'Unapei souligne un "risque réel de conflit d'intérêt" qui va "à l'encontre de la prévention de la maltraitance institutionnelle" et demande à "ses 700 associations affiliées gérant plus de 2.800 établissements de continuer à ne pas désigner de tels mandataires au sein de leurs établissements". [BC][EC]Le Parlement a adopté définitivement jeudi le projet de loi de réforme des tutelles, destiné à mieux protéger les adultes vulnérables et à mettre fin à de nombreux abus. Le texte protège la personne et non plus seulement son patrimoine, et moralise la profession des mandataires. [BC][EC]700.000 personnes sont sous protection juridique en France. Un million devraient l'être en 2010, en raison de l'allongement de la durée de vie, et de la maladie d'Alzheimer. Près de 70% des 60.000 familles de l'Unapei sont concernées par la protection juridique. cbn/im/cb [BI]" Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ".[EI]
Partager sur :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.