Castres. Les labos Fabre développent leur politique handicap

25 juillet 2008 • Par La Dépêche du Midi

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Tous les collaborateurs des Ressources Humaines des Laboratoires Pierre Fabre se sont réunis dernièrement à l'Abbaye École de Sorèze pour participer à une journée d'échange sur le thème : « Les Laboratoires Pierre Fabre et le Handicap ». Les Laboratoires Pierre Fabre ont toujours été, de par l'essence même de leur activité, très fortement investis dans l'intégration des travailleurs handicapés. Pour répondre de façon volontariste et dynamique à l'obligation légale d'emploi, les Laboratoires Pierre Fabre ont mis en œuvre depuis 1989 des accords triennaux dont le 6e sera présenté à la fin de l'année 2008 à la signature des partenaires sociaux et à la validation de Direction Départementale du Travail. Ces accords représentent un engagement financier important, par exemple, plus de 680 000 € à minima pour l'année 2007.

Ils portent sur quatre axes d'engagement majeurs illustrés par des actions menées tout au long de l'année 2007.

 

L'accueil de stagiaires étudiants et demandeurs d'emploi. « Ils ont des compétences, il faut les aider. Il ne s'agit pas de faire plaisir, mais d'insérer. » Treize personnes en situation de handicap ont été accueillies l'an dernier pour effectuer leur cursus au sein des Laboratoires Pierre Fabre ou pour confronter leur nouveau projet professionnel à la réalité de l'entreprise.

 

Le recrutement de collaborateurs handicapés sur l'ensemble des métiers de l'entreprise. « À compétences égales, on privilégie la personne handicapée ». Cette mission est la plus difficile à réaliser car 75 % des travailleurs handicapés demandeurs d'emploi ont un niveau inférieur au bac, ce qui ne correspond pas aux exigences de recrutement dans les métiers de l'entreprise. Cependant, 12 personnes ayant la reconnaissance de travailleurs handicapés ont signé un contrat de travail avec les Laboratoires Pierre Fabre en 2007. De même, des accords sont signés avec les sociétés d'intérim pour proposer, à compétences égales, des salariés en situation de handicap.

 

Le maintien dans l'emploi. « L'accident peut arriver à tout le monde. L'Entreprise mettra tout en œuvre pour maintenir le salarié dans l'emploi ». Sous cette dénomination, il faut entendre tous les aménagements, matériels, horaires.... qui vont être faits pour permettre à un collaborateur rencontrant un problème de santé de conserver son poste dans des conditions optimales. Quand ce n'est pas suffisant, un changement de poste avec si nécessaire une période de formation ou de professionnalisation est mis en place.

 

La sous-traitance. « Production, distribution, restauration ». Les Laboratoires Pierre Fabre travaillent avec des ESAT (Établissements de Service et d'Aide par le Travail) pour sous traiter une partie de leur activité : ainsi, environ 700 000 € sont consacrés à ces actions.

Cette journée aura permis de faire un bilan des actions menées et de mettre en valeur les actions innovantes à mettre en place.

Partager sur :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.