Emploi: Augmentations des aides à l'embauche dans 4 régions

6 mai 2009 • Par L'AFP pour Handicap.fr

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

PARIS, 5 mai 2009 (AFP) - Les aides financières à l'embauche de handicapés vont être augmentées dans 4 régions, via le fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) et des aides de l'Etat, ont annoncé le gouvernement et l'Agefiph dans un communiqué.
Ce dispositif, appelé Passmo (projet Passerelle vers le Milieu Ordinaire), doit inciter les entreprises à embaucher des handicapés accueillis en Etablissements et service d'aide par le travail (Esat), ont expliqué les secrétariats d'Etat à la Solidarité et à l'Emploi, l'Agefiph et la Fédération des associations pour adultes et jeunes handicapés (Apajh).
Expérimental jusqu'à fin 2011, il pourra éventuellement ensuite être généralisé à toute la France, a-t-on précisé au secrétariat d'Etat à la Solidarité.
L'expérimentation, qui doit coûter 22 millions d'euros, sera conduite dans quatre régions (Bretagne, Ile-de-France, Midi-Pyrénées et Rhône-Alpes) regroupant près de 500 Esat, accueillant 36.000 personnes handicapées.
Pour chaque contrat Passmo signé, l'employeur bénéficiera automatiquement d'une aide de l'Agefiph pour rémunérer son salarié handicapé de 9.000 euros par an pendant trois ans, ainsi que d'une aide au tutorat financé par l'Etat de 6.300 euros pour l'ensemble de la période.
Actuellement, une entreprise qui embauche un handicapé issu d'un Esat n'est aidée financièrement que pendant un an et n'est pas systématiquement accompagnée en ce qui concerne le tutorat.

jc/tma/ct
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Partager sur :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.