Education, emploi.: la loi handicap de 2005 passée au crible

3 juin 2009 • Par L'AFP pour Handicap.fr

Thèmes :

Commentaires3 Réagissez à cet article

PARIS, 2 juin 2009 (AFP) -

"Le nombre d'enfants scolarisés à l'école ordinaire a augmenté de 30% depuis 2005", a-t-elle déclaré, citant le chiffre de "170.000 enfants handicapés qui fréquentent l'école de la République".
"58.000 personnes handicapées bénéficient de la nouvelle prestation de compensation du handicap, pour un montant moyen de 1.000 euros", a-t-elle ajouté.
"Mais ces résultats encourageants ne doivent toutefois pas masquer des difficultés réelle", a poursuivi la ministre, citant le fonctionnement des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH), créée en 2005 pour faciliter les démarches administratives.
"Nous avons demandé à la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie
(CNSA) d'augmenter de 15 millions d'euros sa dotation aux MDPH", a déclaré Mme Létard.
"En septembre 2009, l'Allocation adulte handicapé (AAH) atteindra 682 euros, soit chaque mois, 60 euros de plus que début 2008", a déclaré la secrétaire d'Etat, rappelant que le président de la République s'était engagé à revaloriser l'AAH "de 25% sur cinq ans", "ce qui représente un effort de 1,4 milliard d'euros".
"Les insertions professionnelles (...) ont progressé de 3% en 2008, soit 72.000 personnes handicapées. En 2008, le nombre de recrutements de travailleurs handicapés a augmenté de 50% dans les administrations de l'Etat", a-t-elle estimé, en citant le "pacte pour l'emploi" lancé par le chef de l'Etat le 10 juin 2008.
Les députés ont tour à tour posé des questions sur la précarité des auxiliaires de vie scolaire (AVS, aide des enfants à l'école), l'accessibilité des bâtiments d'ici 2015 (objectifs de la loi) et des logements, les personnes handicapées vieillissantes...

st/ei

 « Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Partager sur :

Commentaires3 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
3 commentaires



Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.