Auxiliaire de vie scolaire:Létard promet un suivi individuel

3 juin 2009 • Par L'AFP pour Handicap.fr

Thèmes :

Commentaires9 Réagissez à cet article

PARIS, 2 juin 2009 (AFP) - "Le gouvernement s'engage à assurer un suivi individuel de chaque AVS en fin de contrat d'ici fin juin", a déclaré Mme Létard lors d'une évaluation de la loi handicap du 11 février 2005.
Les AVS pourront faire valoir leur expérience dans le médico-social, la petite enfance ou les métiers de l'éducation nationale, a-t-elle indiqué.
Mme Létard a estimé que "pérenniser les AVS au sein de l'éducation nationale ne permettrait pas de répondre" au défi de la scolarisation des enfants handicapé.
D'après Mme Létard, 1.000 AVS et 4.000 contrats aidés faisant fonction d'AVS-I arrivent en fin de contrat en juin. Les AVS ont des contrats à durée déterminée.
Une pétition pour l'ouverture de discussion sur la professionnalisation des AVS avait recueilli 10.000 signatures, avait déclaré en septembre à la presse des organisations syndicales et d'AVS. Ils étaient estimés à 22.000 au total.
"170.000 enfants handicapés sont aujourd'hui scolarisés à l'école ordinaire. C'est 30% de plus qu'en 2005. C'est un des grands acquis de la loi du 11 février 2005", a estimé Mme Létard.
Elle répondait à une question sur les AVS de la députée UMP Marie-Anne Montchamp, secrétaire d'Etat aux Personnes handicapées lors du vote de la loi en février 2005.
Le précédent président Jacques Chirac avait fait du handicap l'un de ses trois grands chantiers.

st/ei

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Partager sur :

Commentaires9 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
9 commentaires









Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.