Délégation interministérielle personnes handicapées: la fin!

La Délégation interministérielle aux personnes handicapées vit ses dernières semaines. Elle sera remplacée par un Comité interministériel du handicap . Le point avec Patrick Gohet, actuel délégué de la DIPH.

22 septembre 2009 • Par Patrick Gohet, Président du CNCPH

Thèmes :

Commentaires16 Réagissez à cet article

La Délégation interministérielle aux personnes handicapées vit ses dernières semaines. Elle sera remplacée par un Comité interministériel du handicap . Le point avec Patrick Gohet, actuel délégué de la DIPH.

Handicap. fr : Pourquoi un tel changement ?
Patrick Gohet : Nous sommes en train de changer d'époque. Nous avons été, depuis 2005, dominés par la mise en place de la loi en faveur des personnes handicapées et de ses 250 textes d'application. Aujourd'hui, il faut se donner les pleins moyens pour mettre concrètement en œuvre cette politique. Depuis la première conférence nationale sur le handicap du 10 juin 2008, la transversalité entre les différents partenaires impliqués devenait plus difficile. J'ai été l'un de ceux qui ont alerté sur cette situation et proposé de réactiver la politique du handicap. Aujourd'hui, nous mettons en place ce Comité interministériel du handicap pour dynamiser et mobiliser les ministères impliqués.

H : Qui composera ce comité interministériel du handicap ?
PG : Il sera présidé par le Premier ministre et rassemblera tous les ministres concernés. A sa tête : un secrétaire général qui aura la charge d'assurer la mise en œuvre des décisions. L'actuelle Direction générale à l'action sociale (DGAS) sera remplacée par la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS). L'équipe de la DIPH intègrera cette nouvelle DGCS.

H : A quelle échéance ce remaniement est-il envisagé ?
PG : D'ici quelques semaines mais nous avons encore quelques incertitudes. C'est un peu compliqué.

H : Vous étiez délégué de la DIPH depuis 2002, qu'envisagez-vous de faire ?
PG : Il est vrai que j'assume ce poste depuis 7 ans, une durée plutôt longue dans l'administration centrale. Il est fortement question que je devienne président du Comité national consultatif des personnes handicapées (CNCPH), en remplacement de l'actuel président, Jean-Marie Schléret. C'était une évolution souhaitable et normale

 

Propos recueillis par Emmanuelle Dal'Secco

Partager sur :

Commentaires16 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
16 commentaires
















Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.