Mise à jour sur la fiscalité - 1er trimestre 2004

Réduction d'impôt, Pension alimentaire ou hébergement, Abattement spécifique sur le revenu des contribuables invalides, mesures spécifiques pour certaines catégories de contribuables célibataires, revenus non imposables, Contrat de rente-survie ...

20 avril 2004 • Par Editions Balise

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Mises à jour 1er trimestre 2004 du livre "Droit des personnes handicapées"

p. 192 - Pour 2004, loi de finances n° 2003-1311 du 30 décembre 2003 (J.O. du 31.12.2003)

p. 194 - Réduction d'impôt
La réduction pour chaque demi-part supplémentaire est limitée, pour les revenus 2003,
à 2086 €. Dans tous les cas, la réduction d'impôt "complémentaire" est au maximum de
590 € par demi-part supplémentaire (consulter le centre des impôts car les conditions sont complexes).

p. 195 - Pension alimentaire ou hébergement
Déduction limitée à 4 338 € (enfant majeur célibataire), 8 676 € (enfant marié à charge d'une seule famille). La pension est imposable pour celui qui la reçoit. Si le jeune couple a un enfant, l'abattement est triplé.

p. 196 - Abattement spécifique sur le revenu des contribuables invalides (invalidité au moins égale à 40 %) et des personnes âgées de plus de 65 ans.
1 646 € pour les revenus < 10 130 € :
823 € pour les revenus compris entre 10 130 € et 16 370 €
L'abattement est doublé pour les foyers dans lesquels chaque époux est invalide.

p. 197- Mesures spécifiques pour certaines catégories de contribuables célibataires, veufs,divorcés ayant à charge un ou plusieurs enfants :
3 609 € + 2 086 € pour chaque demi-part supplémentaire à partir du 3ème enfant. Si l'enfant est âgé de plus de 26 ans, avantage plafonné à 800 €.

p. 198 - Revenus non imposables
montant annuel des pensions :
personne seule : 2 849,76 €
couple : 5 699,52 €
plafond de ressources annuelles
personne seule : 7 102,71 €
couple : 12 440,87 €

p. 199 - Contrat de rente-survie et d'épargne-handicap
base de calcul limitée à (1.01.2004) : 1 070 € + 230 € par enfant à charge.

Dépenses nécessitées par l'hébergement dans un établissement de long séjour ou une section de cure médicale : sommes retenues (pour la réduction d'impôt de 25 %) dans le limite de 3 000 € pour une personne seule, 6 000 € pour un couple.

p. 200 - Emploi d'un salarié à domicile
La limite de droit commun est portée à 13 800 € pour les titulaires de la carte d'invalidité (BOI, 21.02.3003, n°5).

p. 201 - Travaux d'accessibilité
Crédit de 25 % dans la limite de :
- célibataire, veuf, divorcé : 4 000 €, couple : 8 000 €
- majoration par enfant à charge : pour le 1er enfant : 400 €,
pour le 2ème : 500 € , à partir du 3ème : 600 €

p. 202 : Seuil de non-recouvrement de l'impôt sur le revenu : 61 €

p. 203 - Taxe d'habitation
Plafond de revenus :
7 165 € + 1 914 € pour chaque demi-part supplémentaire
Ne sont pas considérés comme à charge les enfants bénéficiant d'une pension alimentaire déclarée par le contribuable

p. 206 - Redevance télévision
seuil de l'exonération : 7 165 € pour une part + 1 914 € par demi-part supplémentaire

p. 302 - C.N.C.P.H.
Le décret n° 2002-1387 du 27 nov. 2002 a abrogé le décret de 1984 qui avait institué le C.N.C.P.H. et complété les dispositions relatives au C.N.C.PH figurant dans la loi
n° 2002-73 du 17 janvier 2002 et dans la loi n° 2002-303 du 4 mars 2002. Par ailleurs, le décret n° 2002-1388 du 27 nov. 2002 a complété les dispositions relatives à la constitution des Conseils Départementaux Consultatifs des personnes Handicapées (C.D.C.P.H.) institués par l'article L.146-2 du Code de l'Action Sociale et des Familles.

Partager sur :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.