6 actions concrètes pour rendre la culture accessible à tous

"Comment rendre la culture accessible à tous ?", la question était posée en juin 2018 sur la plateforme collaborative Make.org. 18 mois et près de 400 000 contributions plus tard, elle lance un plan éponyme, composé de 6 actions concrètes.

16 décembre 2019 • Par

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Favoriser l'accès à la culture pour les publics fragiles, lever les blocages culturels et réduire les fractures sociale et territoriale, tels sont les trois piliers du plan d'actions « Rendre la culture accessible à tous », dévoilé le 9 décembre 2019 par la plateforme collaborative Make.org et ses partenaires, les Fondations Engie et Accenture. Six actions concrètes ont émergé de la grande consultation nationale lancée en juin 2018, qui avait permis de recueillir 393 000 contributions, dont 2 500 propositions. Elles ont été présentées, au Palais de Tokyo, à Paris, en présence des ministres du handicap et de la culture.

Une idée de « JENI »?

Premier engagement : mettre en place des jumelages numériques interculturels (JENI). Concrètement, il s'agit de favoriser le partage d'expériences artistiques et culturelles par et pour « les élèves d'horizons différents » autour de projets pédagogiques communs via une plateforme numérique d'échanges (E-Twinning). Leitmotiv : l'enjeu de désenclavement culturel passe notamment par la question de l'éducation artistique et culturelle dans les écoles. Objectif : 10 000 classes jumelées.

E-learning accessibilité +

Les personnes handicapées font face à de nombreux freins pour accéder aux lieux culturels, notamment en matière d'accueil et d'accompagnement. En parallèle, le personnel des musées se retrouve souvent démuni et mal informé sur la question. Pour changer la donne, ils pourront se former, en ligne, via le « E-learning Accessibilité + ». « Cette action vise également à impliquer davantage les lieux culturels dans une démarche d'accessibilité renforcée », souligne Make.org. Objectif : 2 000 établissements formés.

Choisissons le programme

Autre priorité : mettre en place une plateforme nationale, déclinée par collectivité, pour permettre aux citoyens de contribuer à la programmation culturelle de leur territoire et pour faciliter le cofinancement de ces programmes. Objectif : permettre à 500 000 citoyens de devenir acteurs des projets culturels locaux.

La Place est libre

« Il faut aider le monde associatif socio-culturel à proposer des tarifs qui permettent de favoriser la culture pour tous », demandait Isabelle il y a quelques mois. Son souhait s'apprête à être exaucer... Le projet « La Place est libre » propose de réduire ces freins financiers en offrant des billets gratuits et un accompagnement adapté pour diverses activités culturelles telles que des visites historiques ou encore des spectacles. Objectif : 600 000 invitations.

Programme court HandiArtiste

« Montrons les personnes handicapées à la TV ! », réclamait, quant à elle, Elise. Pour ce faire, Make.org s'engage à diffuser une série de programmes courts présentant des œuvres artistiques ainsi que le parcours de leur auteur en situation de handicap, afin de mettre en lumière les qualités artistiques des personnes concernées. Objectif : 5 millions de vues. En parallèle, les principaux médias audiovisuels français signaient, le 3 décembre 2019, lors du dernier CIH (comité interministériel du handicap), une charte de la diversité pour améliorer la visibilité des personnes handicapées à l'antenne (article en lien ci-dessous).

Une star, une œuvre

Lire un livre ou visiter un musée, c'est « cool » ! Pour convaincre les jeunes, et les moins jeunes, rien de tel que de faire appel à des influenceurs, ces personnalités suivies par des millions d'abonnés sur les réseaux sociaux. Ces derniers seront appelés à utiliser leur pouvoir d'influence, durant une semaine, pour mettre en lumière une œuvre qui les a marqués et ainsi faire découvrir au grand public la diversité culturelle sous toutes ses formes : expo, ballet, concert... Le but : créer du dialogue et des échanges sur l'art, de manière ludique et simple. Objectif : mobiliser sept influenceurs différents chaque année et toucher 500 000 jeunes.

Facteur d'inclusion

Ces six actions seront mises en œuvre au cours des deux prochaines années par Make.org et l'ensemble des associations et entreprises membres de la Grande cause pour la Culture. « La culture représente un formidable outil d'enrichissement, d'expression et d'ouverture aux autres, ainsi qu'un levier essentiel pour stimuler le vivre ensemble », plaide Christine Kelly, journaliste et administratrice de la Fondation Engie. Et à Bernard Le Masson, président de la Fondation Accenture, de conclure : « Son accès, pour tous les citoyens, représente un élément majeur d'inclusion dans la société ».

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.