Soutenez Handicap.fr et la presse indépendante Soutenez Handicap.fr et la presse indépendante Soutenez Handicap.fr et la presse indépendante

Handicap : les chaînes promettent plus de visibilité à la TV

Les principaux médias audiovisuels français signent une charte qui promeut plus de visibilité des personnes handicapées à l'antenne, en présence d'Edouard Philippe et Sophie Cluzel. Objectif également : éviter les maladresses et les préjugés.

3 décembre 2019 • Par

Thèmes :

Illustration article

Les dirigeants des principaux médias audiovisuels ont signé le 3 décembre 2019, avec le Premier ministre Edouard Philippe, une charte élaborée par le CSA (conseil supérieur audiovisuel) par laquelle ils s'engagent à rendre la question du handicap plus visible sur leurs antennes.

De nombreux signataires

Les signataires -dont notamment TF1, France Télévisions, M6, Radio France, les groupe Canal+, NRJ et NextRadio- s'emploieront à "donner la parole aux personnes handicapées pour parler d'autres sujets que le handicap" (ou à mettre en scène des personnages de fiction handicapés, sans les réduire à leur handicap), ou encore à "présenter le handicap de façon positive (...) et pas seulement compassionnelle". Pour y parvenir, les chaînes s'engagent notamment à "créer des passerelles" entre elles, pour s'inspirer mutuellement de leurs bonnes pratiques. Une plateforme électronique partagée recensera notamment les "mots justes" à employer, pour éviter maladresses ou préjugés.

Responsabilités sociétales

"Les médias audiovisuels ont des responsabilités à caractère sociétal, dont la juste représentation de la société française et de sa diversité", a souligné le président du CSA Roch-Olivier Maistre, lors de la cérémonie de signature. Dans son dernier baromètre de la diversité, publié en janvier 2019, le CSA avait estimé que seuls 0,7 % des personnes apparaissant sur les écrans de télévision étaient porteuses d'un handicap (article en lien ci-dessous). Avec cette charte, "je souhaite qu'on puisse rapidement voir la  différence", a annoncé Edouard Philippe, aux côtés de plusieurs ministres présents pour participer au troisième Comité interministériel du handicap (article en lien ci-dessous). "Vous assumez cette responsabilité de montrer et de traduire la société dans laquelle nous sommes, et celle que nous voulons construire", a-t-il ajouté à l'intention des patrons de chaînes. Les intentions seront-elles suivies d'effet ? Pour l'heure, ces derniers ont quitté la salle, aussitôt après la signature sans entendre la parole des personnes concernées, ces « êtres beaux » qui faisaient l'objet d'une exposition au Musée de l'homme (article en lien ci-dessous), à Paris, inaugurée ce soir-là.

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2019) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.