AAH et revenus du conjoint : devant les députés le 17 juin?

La proposition de loi visant à cesser de prendre en compte les revenus du conjoint pour le calcul de l'allocation adulte handicapé (AAH) devrait repasser devant les députés le 17 juin 2021, à la demande de la Gauche.

• Par

Thèmes :

Commentaires55 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Dernière minute du 26 mars 2021
Christian Jacob, président des Républicains à l'Assemblée nationale, assure que son parti apportera son soutien à cette proposition de loi lors du prochain vote.


Article initial du 19 mars 2021
Bonne nouvelle ! La proposition de loi visant à cesser de prendre en compte les revenus du conjoint pour attribuer l'Allocation adulte handicapé (AAH) votée le 9 mars par les sénateurs (article en lien ci-dessous) devait repasser par l'Assemblée nationale, le texte initial ayant été amendé par le Sénat. Mais quand ? Rien n'était moins sûr. A un an de la présidentielle et des législatives, les militants craignaient que l'étude de cette mesure ne soit renvoyée au prochain quinquénnat. Redoutant ce délai interminable, deux pétitions mises en ligne sur le site de l'Assemblée tentaient de mobiliser les députés (article en lien ci-dessous) tandis qu'une habitante du Nord en situation de handicap avait entammé une grève de la faim, qu'elle a finalement suspendue.


A l'initiative du groupe GDR

Le groupe Gauche démocrate et républicaine (GDR) a donc pris les choses à bras le corps et décidé de l'inscrire à l'ordre du jour de sa niche parlementaire (journée d'initiative pour les groupes minoritaires et d'opposition), le 17 juin, a annoncé sur Facebook le 18 mars au soir la députée Marie-George Buffet, qui était déjà à l'initiative d'une proposition de loi sur le sujet en 2017. "Comme il y a deux ans, nous prenons nos responsabilités (...) et ne voulons pas laisser l'inaction créer une nouvelle attente insupportable pour les dizaines de milliers de compatriotes qui attendent que nous mettions fin à cette injustice", explique la députée.

Reste à savoir si elle sera adoptée puisque cette propositition de loi n'est pas portée par le gouvernement. Elle avait été votée en première lecture à l'Assemblée le 13 février 2020 car, ce jour-là, les députés de la majorité étaient en… minorité ! Connaîtra-t-elle un autre sort en 2021 ? Rien n'est moins sûr. 

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires55 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
55 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.