AAH : gare aux fakes, toujours pas de prime de Noël en 2023!

Depuis la rentrée, une info circule sur le web qui prétend que les titulaires de l'AAH pourront percevoir la prime de Noël fin 2023. C'est totalement faux ! La Cnaf alerte sur la recrudescence de ces "fake news".

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

DERNIERE MINUTE DU 14 DECEMBRE 2023
C'est donc bien confirmé, 2,2 millions de ménages modestes vont recevoir la « prime de Noël ». Mais cela ne concerne toujours pas les titulaires de l'allocation adulte handicapé (AAH). A l'inverse, tous les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l'allocation de solidarité spécifique (ASS), de la prime forfaitaire pour reprise d'activité et de l'allocation équivalent retraite (AER) la percevront. Elle sera versée automatiquement le 15 décembre 2023, pour un montant minimum de 152,45 euros (hors Mayotte, dont le barème est spécifique), par Pôle Emploi, la CNAF et la MSA. Cette année, le gouvernement a décidé d'augmenter de 35 % cette prime pour les familles monoparentales, soit pour plus de 744 000 foyers.

ARTICLE INITIAL DU 11 OCTOBRE 2023
De faux espoirs pour les bénéficiaires de l'AAH (Allocation adulte handicapé) ? Depuis début octobre 2023, des dizaines de sites, qui ont l'apparence de médias mais n'en sont pas, reprennent en boucle le fait que les allocataires AAH pourront percevoir la prime de Noël fin 2023. C'est totalement faux ! Certains sites précisent même que la MSA (Mutualité sociale agricole) et la Cnaf (Caisse nationale d'allocations familiales) leur versent cette aide « depuis six ans », arguant que c'est une « bénédiction pour eux ». Bref, du grand n'importe quoi !

Le montant de l'AAH trop élevé

Comme chaque année, malgré pétitions et demandes répétées des associations, ils ne sont pas éligibles à cette prime car le montant de l'AAH à taux plein (971,37 euros depuis le 1er avril 2023) est « trop élevé ». Ce coup de pouce en vue des Fêtes est en effet destiné aux personnes percevant environ moins de 600 euros par mois (pour une personne seule) ; avec 607,75 euros en 2023, par exemple, les titulaires du RSA (Revenu de solidarité active) y ont droit. Un peu plus de deux millions de Français sont concernés. Versée en général mi-décembre, cette prime s'élève, en 2022, à 152,45 euros pour une personne seule et 228,67 pour un couple sans enfant, son montant 2023 n'ayant pas encore été dévoilé.

Mise en garde de la Cnaf

« Lorsque nous sollicitons ces sites Internet, ils ne répondent pas, précise la Cnaf. Derrière ces titres spectaculaires se cache une volonté de faire de l'audience au détriment d'une information claire et vérifiée. C'est un cercle vicieux qui alimente l'incertitude et les demandes de renseignements auprès de nos services téléphoniques. » Pour « mettre en garde les allocataires contre les fausses informations du net », elle a mis en ligne un article complet à ce sujet. « Le moyen le plus sûr de savoir si vous bénéficiez bien de tous vos droits, c'est d'aller sur le site caf.fr », insiste l'organisme. 

Une hausse de l'AAH à venir ?

Consolation tout de même à venir ? 1 016 euros, ce pourrait être le montant de l'AAH à taux plein à compter du 1er avril 2024. Bruno Lemaire, ministre de l'Economie, annonce en effet une hausse des minima sociaux de 4,6 %. Mais l'AAH resterait encore 100 euros en-deçà du seuil de pauvreté. Pour en savoir plus, lire : AAH 1er avril 2024 : la barre des 1 000 euros franchie?.

Un père Noël tient un billet de 100 euros.
Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"
Commentaires10 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Handicap.fr vous suggère aussi...
10 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.