Prime d'activité, 60 000 allocataires AAH et 122€ en moyenne

60 000 bénéficiaires de l'AAH en emploi ont touché la prime d'activité fin septembre 2016, pour un montant moyen de 122 euros par mois. Pour les retardataires, il est encore temps de rentrer dans ce dispositif...

7 janvier 2017 • Par

Thèmes :

Illustration article

Fin septembre 2016 (derniers chiffres disponibles), la prime d'activité (qui remplace depuis le 1er janvier 2016 la prime pour l'emploi) a été versée par les Caisses d'allocations familiales (Caf) à 2,45 millions de foyers français (soit 4,94 millions de personnes) pour un montant moyen de 160 euros par mois. Au cours de ce troisième trimestre, cela représente 1,24 milliard d'euros, contre 0,93 milliard au 1er trimestre et 1,18 milliard au deuxième. Parmi eux, environ 60 000 bénéficiaires de l'Allocation adulte handicapé (AAH).

122 euros en plus de l'AAH en moyenne

Rappelons qu'afin de valoriser l'activité des travailleurs handicapés, cette mesure destinée aux bénéficiaires de l'AAH occupant un emploi même à temps partiel a été mise en œuvre au 1er juillet 2016 - elle était rétroactive au 1er janvier 2016 pour toute demande déposée jusqu'au 30 septembre 2016- (article en lien ci-dessous). Qui peut en bénéficier ? Lorsque leur revenu d'activité mensuel dépasse 25 % du Smic mensuel net, soit 280 euros, le montant de l'AAH est pris en compte dans le calcul de la prime d'activité comme un revenu d'activité, et bénéficie donc d'un abattement de 62 %, et non comme une prestation qui serait alors déduite intégralement. Les allocataires AAH représentent 2,5 % des foyers bénéficiaires de la prime d'activité et perçoivent pour cette prestation un montant inférieur à l'ensemble : 122 euros en moyenne chaque mois (contre 160 euros comme mentionné précédemment), sachant qu'ils perçoivent un montant mensuel d'AAH de 471 euros en moyenne.

Pas trop tard…

Parmi l'ensemble des bénéficiaires de l'AAH qui exercent une activité professionnelle (près de 170 000 allocataires), 36 % des foyers bénéficient de cette nouvelle prime d'activité. En très grande majorité (9 sur 10), ce sont des personnes isolées sans personne à charge. 57 % sont des hommes et 34 % des femmes. Ils travaillent principalement dans des Etablissements et services d'aide par le travail (Esat). Certains bénéficiaires de l'AAH, pourtant en emploi, ne perçoivent pas la prime d'activité pour les raisons suivantes : ils ne remplissent pas les conditions minimales de revenu pour bénéficier de la mesure spécifique, ils ont des ressources trop élevées ou n'en ont tout simplement jamais fait la demande. Il n'est pas trop tard… Pour savoir si vous y avez droit, un simulateur est en ligne (en lien ci-dessous).

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires2 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
2 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.