Accessibilité de Paris 2024: des associations sur la réserve

A un an et demi de Paris 2024, tous les doutes sont permis en matière d'accessibilité. Le Collectif handicaps s'alarme du retard pris par la France à ce sujet. Pour sauver ces "Jeux inclusifs", plusieurs amendements ont été déposés au Parlement.

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article Accessibilité de Paris 2024: des associations sur la réserve

J-500 avant les Jeux de Paris 2024. Quid des conditions d'accès et de participation des 350 000 visiteurs en situation de handicap du monde entier pressentis pour l'occasion ? Le Collectif handicaps alerte les parlementaires qui planchent en mars 2023 sur le projet de loi relatif aux Jeux olympiques et paralympiques (JOP) de 2024. Ce collectif qui regroupe 52 associations du champ du handicap, leur a adressé un plaidoyer avec plusieurs propositions pour « garantir l'accès, la sécurité et la participation des sportifs et des spectateurs en situation de handicap à cet évènement ». « Nous demandons qu'une réelle stratégie de mise en accessibilité, répondant aux besoins de tous les types de handicaps, soit mise en œuvre », affirme-t-il en introduction. Et d'ajouter : « Les efforts ne sont pas au rendez-vous pour garantir d'assister à cette grande manifestation sportive dans les meilleures conditions possibles ».

Accessibilité universelle : on est loin du compte

Le constat semble sans appel : manque de places réservées dans les stades ou les gradins, dispositifs d'assistance en gare ou en aéroport saturés, insuffisance d'hébergements accessibles et adaptés, transports en commun inaccessibles, manque de réflexion sur le cheminement des personnes avec des altérations des fonctions mentales, cognitives et psychiques vers et dans les enceintes sportives... Les établissements recevant du public, les services, y compris numériques, les transports, ne seront, semble-t-il, jamais prêts d'ici l'échéance sportive. Et, ce, « malgré les nombreux textes votés ou ratifiés à ce sujet », déplorent les associations. « Des doutes sont donc permis sur l'ambition affichée de faire de Paris 2024 des JOP inclusifs », poursuivent-elles. Pour assurer une accessibilité universelle, à la fois sur le plan physique, psychique, sensoriel et mental, le collectif a transmis aux députés neuf amendements pour l'examen en commissions des affaires sociales et des lois, les 7 et 8 mars 2023. L'idée ? Apporter des modifications au projet de loi relatif aux JOP de 2024, actuellement dans les mains des parlementaires.

Quels amendements ?

Les propositions de modifications de texte portent sur la sécurité, la santé, la communication ou encore l'accompagnement vers et pendant l'évènement. Les assos réclament ainsi une meilleure accessibilité des lieux de soins, une formation des volontaires à la prise en charge des athlètes en situation de handicap, à l'accueil et l'accompagnement des visiteurs en situation de handicap -une sensibilisation censée être obligatoire selon le collectif pour « tous les personnels engagés », « les volontaires et les forces de l'ordre »-, la mise en place de référents handicaps « pour rappeler les bonnes pratiques à leurs collègues et éviter toute situation de discrimination », l'accessibilité de l'information sur les dispositifs de sécurité, la création de plans de sécurité et de circulation spécifiques, l'évaluation de la qualité de l'accueil des sportifs et des spectateurs en situation de handicap. Enfin, Le Collectif demande de « limiter les prix des taxis mis en place faute d'accessibilité des transports en commun » et de « garantir des horaires flexibles pour les transports adaptés ». L'examen des amendements est prévu le 21 mars 2023. En attendant, des échanges sur la préparation de ces jeux ont déjà eu lieu entre le Collectif handicaps et la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, mais rien n'a encore fuité sur le contenu de ces discussions.

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr"
Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.