JO Paris 2024 : comment y assister en cas de handicap?

A un an et demi des Jeux olympiques, Paris 2024 a lancé sa campagne de billetterie le 1er décembre 2022. Quelle est la marche à suivre pour obtenir le précieux sésame ? Quels dispositifs ou places spécifiques en cas de handicap ? Réponses pratiques.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article
Illustration article

A moins de 600 jours des prochains Jeux olympiques (du 26 juillet au 11 août), Paris 2024 lance sa campagne de billetterie. Dix millions de tickets seront prochainement mis en vente, dont la moitié à 50 euros et moins, avec des prix d'entrée à 24 euros dans tous les sports afin de permettre au plus grand nombre de « vibrer devant les performances des plus grands athlètes internationaux et vivre des émotions uniques ». Et les aficionados en situation de handicap ne sont pas en reste ! Ils « bénéficieront d'un accompagnement et d'un emplacement adaptés », assure Ludivine Munos, ex-nageuse handisport multi-médaillée, aujourd'hui responsable de l'intégration paralympique et de l'accessibilité des Jeux. Une seule condition : s'inscrire au tirage au sort sur le site de la billetterie officielle de Paris 2024 entre le 1er décembre 2022 et le 31 janvier 2023 pour une première phase de vente consacrée aux packs sur-mesure. Les billets à l'unité seront, quant à eux, disponibles courant mai 2023.

Une plateforme de vente digitale unique et accessible

« La magie des Jeux tient beaucoup à la diversité des compétitions sportives proposées simultanément. Grâce au pack sur-mesure, composé de trois sessions (ndlr : par exemple, football, handball et rugby à 7), les personnes tirées au sort pourront créer leurs Jeux selon leurs envies », explique Paris 2024. D'autre part, tous les billets des Jeux olympiques et paralympiques seront disponibles sur une plateforme unique « qui permet de garantir aux acheteurs la sécurité de leur commande et de faciliter la gestion de leurs billets où qu'ils se trouvent dans le monde ». « N'achetez pas de billets via des canaux de vente non autorisés ! Aucun site web autre que tickets.paris2024.org n'a le droit d'en vendre », rappelle le comité d'organisation. Pour garantir une navigation accessible à tous, « tous nos sites web ouverts au public respecteront les règles du RGAA (référentiel d'accessibilité numérique), précise Ludivine Munos. En parallèle, un service d'assistance en ligne (au format FAQ, Foire aux questions et Rogervoice) accompagnera les internautes en situation de handicap et tous ceux qui ne sont pas familiers des outils numériques. ».

2 catégories de places pour les personnes handicapées

Les résultats du tirage au sort seront adressés par mail entre le 13 février et le 15 mars 2023. Les heureux élus disposeront alors d'un créneau de 48h pour composer leur pack et commander jusqu'à 30 billets. Les personnes pourront alors préciser si elles sont en situation de handicap. Deux catégories sont alors disponibles pour ce public. La première offre des emplacements pour les personnes en fauteuil roulant avec « une vue dégagée, pour ne pas être gêné par les éventuels spectateurs qui se lèvent, ni par les barricades qui, parfois trop hautes, peuvent obstruer le champ de vision », explique Ludivine Munos. La seconde est destinée aux autres personnes en situation de handicap « ayant besoin d'une place facile d'accès », par exemple « à proximité des toilettes, des lieux de restauration ou encore disposant d'un espace pour les chiens guides ». Selon elle, ce système est une « belle avancée » qui permet à ces spectateurs d'être « autonomes, sans avoir besoin d'appeler un numéro dédié au préalable pour réserver leur place, contrairement à ce qui se pratique pour beaucoup de spectacles et autres évènements aujourd'hui ».

Pour chaque type de place sélectionné, il sera possible d'acheter un billet accompagnateur qui, par ailleurs, n'est pas gratuit, « comme aucun autre billet d'ailleurs », souligne Ludivine Munos, assurant toutefois qu'il « bénéficiera du prix adapté ». La tarification est actuellement en cours.

Pas d'inquiétude si, lors de la réservation en ligne, le numéro de votre place n'apparaît pas, il vous sera attribué quelques jours avant la compétition.

D'autres services « handicap » ?

« Nous sommes actuellement en train de définir, avec la ville de Paris et Ile-de-France mobilités, l'ensemble des services dédiés aux spectateurs, notamment en situation de handicap, en tenant compte de tous les types de handicap », indique Ludivine Munos, qui se tient « à l'affût des solutions innovantes disponibles sur le marché depuis deux ans et demi ». « Ce qui est certain, c'est que nous respecterons, a minima, le cadre légal ; ainsi tous nos guichets seront par exemple équipés de boucles à induction magnétiques (BIM) afin d'améliorer l'intelligibilité de la parole pour les personnes déficientes auditives », ajoute-t-elle.

Combien de spectateurs handicapés attendus ?

Alors que l'association Tourisme et handicaps estime que 350 000 spectateurs en situation de handicap seront présents aux Jeux olympiques, pour Ludivine Munos, « leur nombre reste difficile à évaluer ». « C'est compliqué de se projeter d'une édition à une autre. L'Europe n'a pas accueilli les Jeux depuis une décennie », complète-t-elle. Présente sur toutes les éditions des Jeux paralympiques depuis 1996, Ludivine Munos dit « avoir une sensibilité particulière à la thématique du handicap » qui lui permet de « propulser le sujet de l'accessibilité, avec l'aide d'une équipe de quatre personnes ».

Des parcours touristiques accessibles ?

« Nous sommes en lien avec l'association Tourisme et handicaps car il est important de faire connaître les offres touristiques accessibles, comme un parcours magique adapté au Musée du Louvre », ajoute-t-elle, révélant vouloir mettre plus largement en lumière des initiatives inclusives innovantes afin de les essaimer sur tout le territoire. « Nous verticalisons par exemple le merchandising des boutiques officielles de Paris 2024, c'est-à-dire en mettant les mêmes produits sur une étagère de bas en haut pour éviter aux clients en fauteuil roulant ou de petite taille de devoir systématiquement demander de l'aide ». Ce système est en place dans la première boutique qui a ouvert ses portes le 1er décembre aux Halles, à Paris (5 bis rue Pierre Lescot).

A quand les billets pour les Paralympiques ?

La billetterie des Jeux paralympiques sera, quant à elle, ouverte à l'automne 2023, avec une grande nouveauté. « C'est la première fois de l'histoire des Jeux que les spectateurs résidant à l'étranger pourront acheter un billet en direct pour cette compétition. Jusqu'à maintenant, des 'offres packaging' étaient proposées par des agences des différents pays, sans pouvoir choisir au préalable les sports souhaités », témoigne Ludivine Munos, se réjouissant de cette « vraie liberté d'achat ». « Soyez au rendez-vous ! », exhorte Tony Estanguet, président de Paris 2024.

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.