Agefiph : les aides exceptionnelles prorogées en 2022

En 2022, un budget en hausse de 18 % pour l'Agefiph, qui intègre dans son offre des aides exceptionnelles mises en œuvre dans le cadre de la crise sanitaire à compter du 1er mars.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

DERNIERE MINUTE DU 28 FEVRIER 2022
Pour rappel, le 1er mars 2022, c'est la date à partir de laquelle l'Agefiph pérennise ses aides exceptionnelles en faveur de l'emploi des personnes en situation de handicap mises en place pour répondre à la crise sanitaire. Elles devaient prendre fin le 28 février 2022 mais certaines font dorénavant partie intégrante de sa nouvelle offre afin que les personnes en situation de handicap puissent "bénéficier pleinement des effets de la relance" (détails dans l'article initial ci-dessous). La nouvelle offre Agefiph est disponible dans un document de 50 pages en lien en fin d'article.

ARTICLE INITIAL DU 28 DECEMBRE 2021
Le budget de l'Agefiph (fonds dédié à l'emploi des personnes handicapées dans le privé) en hausse de 18 % en 2022 par rapport à 2021 ? Il passe à 570 millions d'euros, voté à l'unanimité le 14 décembre. Le Fonds explique ainsi vouloir « permettre aux personnes handicapées de bénéficier pleinement de la relance économique ». En 2022, il s'engage par ailleurs dans l'élaboration d'un nouveau plan stratégique 2023-2027.

Des aides exceptionnelles Covid pérennisées

Après deux ans de crise sanitaire, son conseil d'administration a par ailleurs décidé de « pérenniser » les mesures exceptionnelles mises en place en avril 2020 (article en lien ci-dessous). Il promet leur « intégration durable dans l'offre de service et d'aides financières ». Cela concerne le surcoût des équipements de prophylaxie (masques inclusifs…), l'aide au déplacement pour les personnes exposées à un risque sanitaire par l'utilisation des transports en commun, les souplesses apportées aux aides au maintien dans l'emploi (notamment la possibilité de renouveler l'aide financière lorsqu'un délai d'application supplémentaire des solutions est nécessaire) mais également la les aides à l'alternance dont les plafonds ont été augmentés de 1 000 euros.

De plus, l'aide de soutien aux TIH (travailleurs handicapés indépendants) est réévaluée. Pour « amplifier l'appui à la création ou reprise d'une activité », elle passe de 5 000 à 6000 euros. « Le diagnostic de soutien à la sortie de crise pour les entrepreneurs est également maintenu dans l'attente d'un retour à une situation sanitaire apaisée », précise l'Agefiph.

Toutes ces aides exceptionnelles restent ouvertes jusqu'au 1er mars 2022 date à laquelle la nouvelle offre de service et d'aides financières sera accessible. 

D'autres axes…

Quant aux Entreprises adaptées (EA), elles vont bénéficier de 30 millions d'euros pour « inventer de nouveaux parcours sécurisés vers l'emploi » via le dispositif « Cap vers l'entreprise inclusive », qui vise notamment la création de passerelles pour les salariés des EA vers les autres employeurs publics et privés. Huit millions d'euros seront également dédiés à l'emploi accompagné, avec notamment le développement de plateformes dans chaque département.
 
Pour renforcer l'accès à la formation professionnelle et à l'alternance, l'Agefiph mobilise 100 millions d'euros dont 25 consacrés à IncluPro, un dispositif qui cherche à s'adapter à chaque parcours, en complémentarité des offres des grands acteurs de la formation professionnelle (Régions, Pôle emploi…).

Et les aides d'Etat ? 

La prime de 4 000 euros proposée par l'État dans le cadre du plan de relance pour favoriser l'embauche de personnes handicapées a pris fin comme initalement prévu le 31 décembre 2021. A ne pas confondre avec la prime de 4 000 euros en faveur des apprentis en situation de handicap qui, en revanche, est prolongée jusqu'au 30 juin 2022 selon une information du secrétariat d'Etat au Handicap (2 articles en lien ci-dessous).



Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.