Route du Rhum : Damien Seguin a franchi la ligne d'arrivée

Damien Seguin a coupé la ligne d'arrivée à 8h55'02'' le 19 novembre 2018. Sur cette Route du Rhum, son bateau Groupe Apicil se classe 6ème en Imoca. Une performance qui force le respect pour ce skipper privé d'une main.

19 novembre 2018 • Par

Thèmes :

Illustration article

A 8 heures 55 minutes 02 secondes (heure française), Damien Seguin a franchi la ligne d'arrivée de la 11ème édition de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe le 19 novembre 2018, après 14 jours, 18 heures, 55 minutes, 2 secondes de course. Le skipper du Groupe Apicil prend la 6ème place en catégorie Imoca. Une performance extraordinaire pour ce skipper né sans main gauche et triple médaillé paralympique (interview avant le départ en lien ci-dessous), sur une course particulièrement exigeante pour les hommes et leur machine. Après avoir disputé l'épreuve à deux reprises en 40' (2010 et 2014), Damien boucle sa première transatlantique en solitaire sur un monocoque de 60' (18,28m). Il se classe, par ailleurs, deuxième bateau à dérives droites après celui du vainqueur Paul Meilhat (SMA). 

Des débuts douloureux

Damien Seguin le confesse à son arrivée au ponton à Pointe-à-Pitre : il aurait sans hésitation signé pour cette 6ème place au départ à Saint-Malo. A l'instar d'une grande partie de la flotte, il a connu des premiers jours compliqués et douloureux en naviguant dans des conditions météo extrêmement tendues, qu'il confie n'avoir jamais rencontrées. Il a tenu bon et a parfaitement géré sa course, n'hésitant pas à plusieurs reprises à lever le pied pour protéger son bateau. Même la perte de son grand gennaker survenue samedi soir n'aura pas eu raison de son moral et de son abnégation. « Je me battais avec mes petits copains et, là, il a fallu que je remonte 350 m2 de toile de l'eau tout seul. Ce n'est pas évident mais, parfois, nous allons chercher de l'énergie on ne sait trop où », explique Damien.

Salué par le vainqueur

Le skipper, alors en tête d'un petit groupe de poursuivants, a redoublé d'efforts pour conserver sa 6e place. Il aura marqué les esprits et forcé l'admiration de ses pairs à l'instar du vainqueur Paul Meilhat (arrivé le 17 novembre à 1h23'18'') venu le saluer au cœur de la nuit guadeloupéenne, juste après le passage de la ligne d'arrivée. « J'ai évidemment appris plein de choses, conclut le skipper. Déjà, je me sens bien sur ce bateau. J'ai confiance en lui et c'est essentiel. J'ai également appris sur moi et sur la gestion de la course. C'est de bon augure pour la suite car il y a plein de cases qui ont été cochées sur cette traversée. »

© Twitter Damien Seguin

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.