Autisme : à 11 ans, un QI de 162 et un parcours chaotique!

A 11 ans, elle a un CV long comme le bras et un QI supérieur à celui d'Einstein. Après des débuts scolaires tourmentés, diagnostiquée autiste avec haut potentiel intellectuel, Adhara Pérez Sánchez rêve de devenir astronaute.

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Adhara Pérez Sánchez avec une casquette de la Nasa.

C'est un chiffre qui pourrait bien faire prendre la grosse tête. Et pourtant celle d'Adhara Pérez Sánchez est déjà bien remplie, en tout cas, plus que la moyenne. Avec 162 de quotient intellectuel (QI), la mexicaine âgée de 11 ans est plus intelligente… qu'Albert Einstein (160) ou que le physicien britannique Stephen Hawking, lui-même en situation de handicap, qu'elle a toujours admiré ! Mais, derrière la façade fascinante, se cache un parcours scolaire chaotique lié à son trouble autistique avec haut potentiel intellectuel. Diagnostiquée à 3 ans, la fillette commence à parler tardivement, et ses professeurs ne lui prédisent pas un avenir des plus prometteurs. Si elle s'ennuie ferme en classe, à la maison, elle trouve du réconfort dans les tableaux périodiques des éléments.

Parmi les 100 Mexicaines les plus influentes

Observant le décalage avec les autres élèves, ses parents décident de la scolariser au Centre d'attention aux talents de Mexico où son QI a été révélé. Elle termine l'école primaire à 5 ans, le collège à 6 et le lycée à 8. A 9 ans, elle a déjà animé une conférence sur les trous noirs lors d'un événement organisé au Mexique par l'Institute of art and culture (IMAC) puis publie un livre, N'abandonne pas, dans lequel elle raconte son quotidien en tant qu'autiste HPI et qu'elle dédie d'ailleurs aux enfants avec troubles du spectre autistique. La même année, elle figure parmi les 100 femmes les plus influentes du Mexique selon Forbes. Une belle revanche pour celle qu'on disait « bizarre » ou « cinglée » et qui a failli abandonner l'école à cause du harcèlement. Depuis, elle s'engage pour soutenir les enfants autistes, et, selon sa maman « briser les stéréotypes ».

Aujourd'hui âgée de 11 ans, elle est étudiante en master d'ingénierie et de mathématiques à l'université technologique de Mexico. Ses passions ? Le cosmos et les étoiles. Adhara rêve d'intégrer la NASA et d'explorer la planète Mars. Elle souhaite également créer un bracelet connecté qui détecte les émotions et prévient les crises d'épilepsie.

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr"
Commentaires2 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Handicap.fr vous suggère aussi...
2 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.