Signez la pétition : partout avec mon chien guide !

En dépit de la loi, encore trop de chiens-guides sont refusés dans certains lieux. Après une manifestation en mai, leurs maîtres lancent une pétition pour exiger qu'un statut officiel soit défini. Quitte à aboyer très fort pour se faire entendre.

11 octobre 2012 • Par

Thèmes :

Illustration article

Evidemment, une canne blanche, ça ne perd pas ses poils. Alors, au motif qu'ils peuvent être source de désagréments, les chiens-guides d'aveugle ou d'assistance aux personnes handicapées sont encore trop souvent refusés dans certains lieux publics ! « Amande, c'est mes yeux, explique Cindy. Je suis non-voyante, ma chienne me guide donc partout et me donne l'autonomie dont j'ai besoin. Mais elle est parfois mal accueillie. Il y a quelques jours, pendant mes courses, on m'a demandé de la laisser à l'extérieur d'un supermarché et de tenir le bras d'un ami qui m'accompagnait.

Ce genre de refus est dur à entendre car le chien-guide est justement là pour nous permettre de ne pas dépendre des autres. C'est comme si on m'enlevait un peu de ma liberté. » Une exception ?

Loin de là, comme en témoigne l'initiative de l'Association nationale des maîtres de chiens-guides d'aveugles (ANMCGA) qui invite les personnes concernées par ce type de discrimination à venir témoigner sur un mail dédié. Cette « moisson » sera ensuite adressée aux medias et parlementaires.

Défilé en mai, pétition en octobre


Face à cette réalité trop souvent éprouvée, les membres de l'association ont défilé dans les rues de Paris le 12 mai 2012. Ils tentent aujourd'hui un nouveau coup de gueule. Ou plutôt une pétition par laquelle ils demandent au gouvernement de compléter la législation en vigueur en donnant aux chiens-guides un véritable statut. C'est à cette seule condition que leur acceptation dans tous les lieux ouverts au public ne pourra plus souffrir aucun refus. Marre pour eux de devoir, sans cesse, justifier la présence de ce partenaire éminemment indispensable ! Car un chien guide est loin d'être une coquetterie ; il constitue un véritable sésame pour l'autonomie des personnes aveugles ou handicapées. Il sait éviter les obstacles, trouver une porte, un arrêt de bus, un escalier...

Le gouvernement saisi


Il existe pourtant des textes de loi qui autorisent leur libre accès dans tous les lieux publics, sans aucune restriction : aussi bien en avion qu'au cinéma, à la piscine, dans un taxi, au restaurant, et même à l'hôpital. Ignorants ou de mauvaise volonté, certains responsables d'établissements continuent néanmoins à leur claquer la porte à la truffe. Par ailleurs, et contre toute logique, les élèves chiens-guides, en formation dans des familles d'accueil à partir de deux mois, ne bénéficient d'aucun droit. L'association juge que seul un statut officiel reconnu du chien-guide, clairement identifié, tout au long de sa vie, pourra mettre fin à ce type de comportements. Elle a donc saisi Marie-Arlette Carlotti, Ministre en charge des personnes handicapées, ainsi que les parlementaires, sur ce sujet. En attendant, la mobilisation citoyenne peut, elle aussi, permettre à chacun d'ouvrir grand les yeux... Pour que chien et son maitre ne forment plus qu'un tout.

Les textes de loi


• Loi 2005-102 du 11 février 2005 : « L'accès aux transports, aux lieux ouverts au public, ainsi qu'à ceux permettant une activité professionnelle, formatrice ou éducative est autorisé aux chiens guides d'aveugle ou d'assistance accompagnant les personnes titulaires de la carte d'invalidité prévue à l'article L. 241-3 du code de l'action sociale et des familles. »
• Article R. 241-22 du code de l'action social et des familles modifié par le décret numéro 2005-1714 du 29 décembre 2005 : « Le fait d'interdire l'accès aux lieux ouverts au public aux chiens accompagnant les personnes titulaires de la carte d'invalidité est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la troisième classe, soit 150 à 450 €. »

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. »

Partager sur :

Commentaires21 Réagissez à cet article

Thèmes :

21 commentaires





















Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.