Les sourds sont-ils trop collants ? Une campagne insolente

Une profusion d'autocollants orange dans nos rues pour réclamer l'accessibilité de nos cités pour les personnes sourdes. " Dites-le en langue des signes ! ", c'est leur message ! A commander sur le site dédié.

13 mars 2013 • Par Handicap.fr / Emmanuelle Dal'Secco

Thèmes :

Commentaires2 Réagissez à cet article
Illustration article

Un déluge de petites bulles orange placardées sur les murs de nos villes, agrippées à nos affiches, poteaux, bancs, poubelles et vitrines... Elles portent un slogan inattendu : « Dites-le en langue des signes ! ». Cette opération colorée est menée depuis 2012. Une manière décalée de mettre en lumière la notion d'accessibilité pour les personnes sourdes. En effet, il leur est toujours difficile de participer à la plupart des évènements par absence d'interprétariat, de sous-titrage ou de visioguides...

 

Des difficultés en lecture

 

Elles ne sont pas mieux loties en termes de messages imprimés car il faut savoir qu'un sourd de naissance sur deux rencontre des difficultés pour lire ou écrire. Difficile en effet d'apprendre à lire lorsqu'on n'entend pas le propos ! Les difficultés à comprendre certains mots, leur imbrication dans une phrase ou à identifier des formes conjuguées d'un verbe peuvent même mener à des contresens. Un exemple ? « Fumer nuit gravement à la santé ». Une personne qui a du mal à lire peut comprendre : « Il est dangereux de fumer la nuit ». C'est pourquoi la plupart des personnes sourdes de naissance préfèrent avoir recours à la langue des signes française (chaque pays possède la sienne).

 

La LSF, ça vous parle ?

 

La LSF, de son petit nom, est une langue à part entière, aussi riche que le français, même si son fonctionnement en est totalement différent. On l'apprend comme n'importe quelle langue étrangère, au point d'être dorénavant proposée en option au Bac. De plus en plus d'associations ont fait le pari d'initier les entendants qui, tentés par cette conversation gestuelle, peuvent également la découvrir en image sur le Net. Le site de l'opération « Dites-le en langue des signes ! » propose un « kit de survie », la traduction en vidéo de neuf signes pour parer à l'essentiel : attention, pompier, toilettes, j'ai faim ou je t'aime. Pour ceux qui souhaitent approfondir leur apprentissage, rappelons qu'un dictionnaire vivant est consultable en ligne sur le site Elix. Il suffit de taper le mot désiré pour avoir sa traduction en LSF.

Trois cents ans après sa création, la LSF réclame enfin un peu de visibilité. C'est toute l'ambition de cette campagne qui espère faire « beaucoup de bruit ». Une exposition non-accessible, un discours non-traduit, une émission de télé non sous-titrée, passez le message en collant un sticker. Ce projet est cofinancé par l'Union européenne, un argument pour tous ceux qui craindraient un « vandalisme autocollant » !

 

 

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. »

Partager sur :

Commentaires2 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
2 commentaires


Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.