CESU tiers-payant pour la PCH : boudé par les départements ?

Seuls 19 départements ont adopté le CESU tiers payant qui a pour objectif de simplifier les démarches des particuliers employeurs les plus fragiles. Malgré des avantages pour toutes les parties, il peine à s'imposer.

21 juillet 2017 • Par Handicap.fr / Emmanuelle Dal'Secco

Thèmes :

Commentaires2 Réagissez à cet article
Illustration article

Le CESU tiers-payant est l'une des quatre déclinaisons du "chèque emploi service universel". Il est destiné aux particuliers bénéficiaires de l'APA (Allocation personnalisée d'autonomie) ou de la PCH (Prestation de compensation handicap) -deux aides versées par les conseils départementaux respectivement aux personnes âgées dépendantes et handicapées- qui emploient un salarié à domicile.

19 départements sur 101

Ce dispositif permet de simplifier leurs démarches dans le réseau des Urssaf ; en effet, les cotisations sociales prises en charge par les départements ne sont plus versées sur le compte bancaire des bénéficiaires mais réglées directement par les départements auprès du Centre national CESU. En d'autres termes, seule est prélevée la part restante sur le compte du particulier employeur. Le CESU tiers payant est né en 2014 mais peine à se déployer sur l'ensemble du territoire. Au 1er juillet 2017, seuls 19 départements (liste ci-dessous) sur 101 l'ont adopté, avec, au total, 40 000 particuliers employeurs concernés.

Un triple bénéfice ?

Pourtant, selon l'Accos, la caisse nationale du réseau des Urssaf, le bénéfice est triple. Pour l'employeur, c'est une simplification supplémentaire : plus d'obligation de produire à la demande du département les pièces justifiant l'utilisation de sa prestation. Pour le salarié, c'est une garantie supplémentaire d'être déclaré. Pour les départements, c'est l'assurance d'une bonne utilisation de l'aide attribuée. Le Centre national du Cesu y voit, de son côté, "un gage de fiabilisation, qui permet aussi d'accélérer le recouvrement des cotisations sociales prises en charge par les départements". Depuis la mise en place du Cesu tiers payant, plus de 73,5 millions d'euros ont ainsi été recouvrés. Trois nouveaux départements adopteront ce dispositif d'ici la fin de l'année et au moins trois autres suivront début 2018.

*Départements qui ont mis en place le CESU tiers payant au 1er juillet 2017 : Paris, Val-de-Marne, Morbihan, Loire-Atlantique, Gironde, Pyrénées-Atlantiques, Pyrénées-Orientales, Aveyron, Essonne, Pas-de-Calais, Nord, Aisne, Marne, Bas-Rhin, Loire, Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Haute-Corse.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires2 Réagissez à cet article

Thèmes :

2 commentaires


Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.