Macron annonce un Pass'sport pour les personnes handicapées

Alors que le milieu du sport est aux abois, Emmanuel Macron convoque la profession et annonce 400 millions d'euros d'aides. Parmi elles, un Pass'sport dédié notamment aux personnes handicapées pour financer leur pratique. Modalités à définir...

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Le sport frappé de plein fouet par ce 2e confinement. Pour répondre à l'urgence, Emmanuel Macron et trois ministres concernés ont convoqué les acteurs du secteur le 17 novembre 2020. Le sport professionnel et amateur va bénéficier d'un gros coup de pouce, avec près de 400 millions d'aides au total.

Un « Pass'sport » en cas de handicap

Parmi ces mesures, en faveur des amateurs, le chef de l'Etat annonce en visio le lancement en 2021 d'un « Pass'sport » pour aider les jeunes et personnes en situation de handicap à pratiquer. Plus tard, le communiqué de presse de l'Elysée explique néanmoins que cette « aide massive » doit « faciliter le retour des Français dans les clubs » et « s'adressera en priorité aux plus fragiles », sans précision d'âge. Ce Pass' permettrait une prise en charge d'une partie du coût des licences par l'Etat. Pour le moment, ses modalités précises ne sont pas définies ; les acteurs, via l'Agence nationale du sport, planchent actuellement sur son contour. Cette enveloppe globale est estimée à 100 millions d'euros.

Une véritable hémorragie

Une « bouée » bienvenue alors que le sport dédié aux personnes handicapées connaît une hémorragie inquiétante, avec un « recul net des licences », selon Marie-Amélie Le Fur, présidente du Comité paralympique et sportif français, récemment auditionnée à l'Assemblée. Si une baisse de 18 % est constatée pour la Fédération handisport, presque identique à celle des clubs « valides » (20 %), elle est de 70 % pour la Fédération française du sport adapté dédiée aux personnes avec un handicap mental. Et encore, cette analyse s'est achevée avant le reconfinement !

Dérogations en cas de handicap

Rappelons néanmoins que si tous les clubs ont fermé jusqu'au 1er décembre minimum, il existe des exceptions pour certains publics jugés prioritaires, dont font partie les personnes handicapées ou pratiquant sur prescription médicale, à condition de se munir d'une attestation (modèle en ligne sur www.sports.gouv.fr ). La ministre des Sports en appelle « aux élus, aux maires pour qu'ils leur permettent l'accès à ces équipements dès lors que les protocoles sanitaires renforcés et la limitation des interactions seront garantis ». (article en lien ci-dessous). Dans certaines villes, ses consignes n'ont pourtant pas été respectées.

Un Handiguide est par ailleurs en ligne depuis décembre 2019, pour trouver des activités sportives près de chez soi, avec plus de 1 000 structures référencées (article en lien ci-dessous).

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.