Covid : les élèves handicapés privés d'école dans le Monde

Craignant "une génération perdue", l'ONG Save the children appelle les donateurs internationaux à se mobiliser pour renvoyer les enfants des pays pauvres dans les écoles fermées en raison de la pandémie. Priorité, notamment, aux élèves handicapés.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article
Illustration article

L'organisation caritative Save the children a appelé à plusieurs reprises à agir pour aider les enfants à poursuivre leurs études malgré la pandémie de nouveau Coronavirus, que sa PDG Inger Ashing a qualifiée de "plus grande urgence éducative que nous n'ayons jamais vue". L'organisation non gouvernementale basée à Londres a publié des recherches portant sur les 59 pays les plus pauvres du monde, dont l'Ouganda, la Syrie et le Yémen, et établi un coût moyen de la réouverture des écoles en mettant en place des mesures de sécurité contre le virus et en aidant les enfants à rattraper les leçons manquées. Le coût total pour les 136 millions d'enfants concernés serait de 50 milliards de dollars, soit 370 dollars (environ 300 euros) par élève, a indiqué l'ONG.

Enfants handicapés, une priorité

Cette somme couvrirait un soutien financier aux familles pour envoyer leurs enfants à l'école, des cours de rattrapage, des mesures d'hygiène et une formation à la sécurité pour les enseignants, ainsi que des campagnes nationales pour encourager les enfants à revenir à l'école. "Les plus pauvres et les plus marginalisés comme les filles, les réfugiés, les enfants déplacés et ceux en situation de handicap devraient constituer la priorité", estime l'ONG. Faute de quoi, ces enfants pourraient ne jamais retourner à l'école, a souligné l'ONG, avertissant du risque d'une "génération perdue". Rien qu'en Ouganda, plus de 13 millions d'enfants n'ont pas été scolarisés depuis mars 2020, a-t-elle indiqué. "Les enfants qui ne sont pas scolarisés actuellement sont nos futurs médecins, scientifiques, chauffeurs routiers et plombiers", a déclaré Mme Ashing. "Si 2020 a été l'année de la découverte du vaccin, 2021 doit être l'année de l'investissement dans l'avenir des enfants."

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2021) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.