Nouveau défi pour Philippe Croizon : objectif Dakar 2017 !

Il s'est fait un nom en traversant la Manche puis en reliant les 5 continents à la nage. Philippe Croizon, quadri-amputé, sort de l'eau pour se lancer un tout autre défi, sur terre ferme : courir le Dakar 2017. Une 1re mondiale !

13 novembre 2015 • Par

Thèmes :

Illustration article

« Comme pour la plupart de mes autres défis, 99% des gens diront que ce n'est pas possible, et pourtant ! » Après avoir longtemps bravé les océans, Philippe Croizon change d'élément et s'apprête à se couvrir de sueur et de poussière dans les étendues arides et sauvages du continent sud-américain à l'occasion du Dakar 2017. Son credo : « A chacun de réaliser ses rêves, même les plus fous ». Ce sportif de l'extrême, quadri-amputé, compte bien le prouver en prenant le volant d'un Buggy. Son véhicule doit être entièrement modifié et sa boite automatisée pour qu'il puisse le piloter sans bras ni jambe.

Une prouesse unique au monde

Cette incroyable prouesse technique s'ajoute au défi humain, salué par ASO, l'organisateur de l'évènement, qui « encourage » Philippe Croizon à réaliser son rêve de gosse... « Depuis tout petit, j'ai toujours suivi le Paris-Dakar, explique-t-il. Puis l'ouvrier métallo a continué à fantasmer sur cette aventure incroyable devant son poste de télé. Et il y a eu l'accident et, des années plus tard, l'envie de dépasser mes limites. Les sports mécaniques extrêmes, c'est la liberté retrouvée, l'autonomie ».

La team Tartarin-Croizon

Comme sur chacun de ses projets les plus fous, le sportif arrive à mobiliser autour de lui. En premier lieu Yves Tartarin, 20 Dakar à son actif, qu'il parvient à convaincre d'un simple coup de fil : « On a certes moins d'un an pour se préparer mais je le sens capable de relever son pari. C'est un homme exceptionnel avec un moral d'acier.» La Team Croizon-Tartarin peut également compter sur le soutien d'une solide équipe, composée de 12 personnes. Comme toujours, c'est le partage qui est le moteur de sa démarche : « On ne peut rien réaliser seul, confie le sportif, que l'on soit handicapé ou pas ». Philippe Croizon s'apprête à soumettre son corps et son mental à un entraînement drastique : dix mois de préparation physique intensive, d'essais, sur circuit mais aussi dans les dunes, et la participation au rallye du Maroc en guise de test.

Des centaines de chefs d'entreprises dans son « moteur »

Pour relever cette gageure, Philippe veut fédérer autour de lui différents sponsors mais souhaite également donner une ampleur inédite à sa démarche en s'appuyant sur un réseau de chefs d'entreprises. Il espère ainsi réunir dans une même dynamique les « mondes » du sport et de l'entreprise qu'il tente de sensibiliser depuis des années au dépassement de soi et à la cohésion à l'occasion de conférences. Un collectif se mobilise d'ores-et-déjà à ses côtés mais son objectif est ambitieux : convaincre 500 chefs d'entreprises. Un symbole fort pour porter l'audace et s'associer aux valeurs véhiculées par l'aventure Dakar 2017 : la solidarité, le dynamisme, le courage, l'abnégation, l'envie de réussir… Philippe souhaite insuffler cet esprit corporate dans son aventure. Une première mondiale !

Photos : Jean-Daniel Ouvrard

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires2 Réagissez à cet article

Thèmes :

2 commentaires


Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.