Damien Seguin met les voiles pour le Vendée Globe !

Le 8 novembre 2020, Damien Seguin deviendra le premier skipper handisport à prendre le départ du Vendée Globe. Un tour du monde, sans escale et sans assistance... Son rêve devient réalité notamment grâce au soutien de son partenaire, le groupe Apicil.

19 février 2019 • Par

Thèmes :

Illustration article

On ne change pas une équipe qui gagne ! Après la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, Damien Seguin et son fidèle soutien, le groupe Apicil, mettent le cap sur le Vendée Globe 2020. Le Français entrera une nouvelle fois dans la légende en étant le premier skipper handisport à prendre le départ de ce tour du monde sans escale et sans assistance. Un rêve qui devient réalité pour ce marin privé de sa main gauche à la naissance.

La suite d'une belle histoire

Novembre 2018. Au départ de la Route du Rhum : 122 skippers, 11 nationalités et 3 452 milles nautiques à parcourir… Apicil mise sur Damien Seguin et remporte une belle « manche » ! Le skipper français termine sixième en catégorie Imoca (articles en lien ci-dessous). Quelques mois plus tard, le 15 février 2019, le groupe de protection sociale déclare poursuivre son engagement avec le handisportif jusqu'en 2021. Damien Seguin prendra donc le large à bord du monocoque de 60' lors de la Transat Jacques-Vabre en octobre 2019, avant d'embarquer pour le Vendée Globe le 8 novembre 2020. Pour Philippe Barret, directeur du groupe, « la belle histoire continue. Naviguer dans les mêmes conditions que les autres concurrents valides, à bord de ces bateaux extraordinaires, taillés pour le tour du monde, est un superbe exemple d'inclusion réussie. »

Phase de préparation

En attendant le jour-J, le double champion paralympique se prépare. « Nous allons l'entourer du mieux possible car ces projets ne peuvent être réussis que s'ils sont pensés et construits en équipe, assure Philippe Barret. Damien a toute notre confiance. Il a déjà écrit parmi les plus belles pages de l'histoire du sport, notamment dans ses défis paralympiques, et nous savons qu'il rêve d'ajouter de belles lignes à son palmarès. » Le sportif se réjouit de cet « accompagnement quotidien » qu'il estime nécessaire pour effectuer ses « qualifications sereinement en vue du Vendée Globe ».

Partenariat gagnant-gagnant

Pour le groupe de protection sociale, cette collaboration est l'occasion d'affirmer sa politique de lutte contre les vulnérabilités et son engagement en faveur du handicap. Un combat qu'il partage avec le skipper. « Nous nous sommes d'abord retrouvés sur des valeurs communes et sur notre volonté de favoriser l'inclusion », explique Damien Seguin. « Notre groupe est engagé depuis de nombreuses années dans l'accompagnement et le soutien des personnes en situation de handicap dans la vie de tous les jours, et notamment à travers le sport », complète Philippe Barret. Il se targue d'ailleurs d'être pionnier dans ce domaine en ayant créé, dès 1995, la Team Apicil, une équipe composée d'athlètes handisport de haut niveau. « L'idée fondatrice de ce projet est qu'en développant la pratique du sport à tous les niveaux et en la rendant visible, le handicap s'efface au profit de l'exploit sportif », conclut M. Barret.

© Ronan Gladu/Groupe Apicil

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.