L'Etape du Tour 2019: un tandem handi-valide à vive allure !

En marge du Tour de France, se joue une autre course, non moins palpitante. 135 km, 4 553m de dénivelé... Le 21 juillet 2019, 16 000 amateurs se défieront lors de la 29e édition de " l'Etape du Tour ". Parmi eux, un tandem hand-valide surmotivé.

19 juillet 2019 • Par

Thèmes :

Illustration article

71 nationalités, 135 km, 4 563m de dénivelé, un pic à 2 365 m d'altitude... Le 21 juillet 2019, 16 000 cyclistes amateurs s'affronteront lors de la 29e édition de l'Etape du Tour de France. Parmi eux, un tandem handi-valide, composé de Julien Chesnais, journaliste à Vélo magazine, et Thibaut Rigaudeau, malvoyant, membre de l'équipe de France de paratriathlon. Son objectif : relier Albertville à Val Thorens, dans les mêmes conditions que les pro, une semaine avant leur passage. Une grande première pour ce compétiteur !

Promouvoir le handi-cyclisme

Comme chaque année, cette épreuve permettra aux fans de vélo de se défier sur l'une des étapes les plus épineuses de la 106e édition du Tour et ainsi de la vivre en immersion. Entre les festivités du village de départ, les routes fermées pour l'occasion, la performance chronométrée et l'arrivée face à la foule, nul doute que les amateurs vivront la Grande Boucle en « full experience* ». Mais « cette année plus que jamais, l'émancipation par la pratique sportive prendra tout son sens » avec la participation d'un coureur handicapé, estime les organisateurs. Imaginé par le Fondaction l'Equipe, en partenariat avec l'Association sports et loisirs pour aveugles et amblyopes (ASLAA), cette initiative vise à promouvoir le « handi-cyclisme ».

Ambassadrice en « or »

Déterminé, Thibaut Rigaudeau a hâte d'en découdre ! « Comme tout enfant, je regardais le Tour de France dans ma jeunesse, et pouvoir s'en rapprocher sur un format similaire représente un super challenge. Evidemment le faire en tandem ajoute une difficulté supplémentaire mais ce sera aussi très stimulant. Nous nous préparons et espérons terminer en 7 heures. Une chose est sûre, nous donnerons tout pour passer la ligne d'arriver », promet le jeune homme. Et s'il y en a une qui suivra sa performance de près, c'est Marie Bochet, huit fois championne paralympique de ski alpin et ambassadrice de cette 29e édition. « La reconnaissance du parcours a confirmé ce que je pressentais. Ce sera une très belle étape, aux paysages variés, qui alternera entre ascensions et descentes. En tant que skieuse, les descentes ça me connaît et, même si l'aspiration est prenante, il faudra faire attention à bien adapter sa vitesse, conseille la multimédaillée. Il sera nécessaire pour les participants de bien gérer leurs efforts avant d'attaquer la dernière montée vers Val Thorens afin de l'aborder dans les meilleures conditions. » Tous en selle !

* En profitant pleinement de l'expérience

Partager sur :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.