Fauteuils roulants en libre-service : un test ambitieux !

Des fauteuils roulants électriques en libre-service ? Dès le 5 juin 2019, Indigo Weel, une filiale de Vinci, en mettra cinq à la disposition des usagers de ses parkings, à Toulouse. Une première mondiale ! Expérimentation prometteuse ?

6 juin 2019 • Par

Thèmes :

Illustration article

Des voitures, trottinettes et scooters électriques en libre-service… Pourquoi pas des fauteuils roulants ? Indigo Weel, une filiale de Vinci, est à l'origine de cette initiative inédite. L'entreprise française a annoncé le lancement d'un test à Toulouse, avec, à terme, un objectif à l'échelle nationale. Selon les informations de France 3, le 5 juin 2019, cinq fauteuils roulants électriques, conçus par la start-up Whill pour être « faciles d'usage », seront mis à la disposition des usagers de ses parkings. Un dispositif destiné aux personnes à mobilité réduite ou avec un handicap temporaire.

Deux parkings à l'épreuve

Pour en profiter, il faudra les réserver deux heures à l'avance, c'est la condition sine qua non. Un employé sera ensuite chargé de remettre le fauteuil roulant à son hôte, au sein du parking. Le tarif : 5 euros les quatre heures. C'est le temps maximum autorisé pour son utilisation. Chaque heure supplémentaire sera ensuite facturée 1 euro. Ces fauteuils sont dotés d'une autonomie de 15 km et d'une vitesse maximale de 6,4 km/h. Aucun risque de se faire flasher ! Dans un premier temps, deux parkings de la « ville rose » (Capitole et Victor Hugo) expérimenteront ce service. Le premier propose la gratuité du stationnement d'un véhicule durant toute la durée de la location du fauteuil, en échange d'un dépôt de garantie de 100 euros.

Ce système s'inspire de ceux testés à La-Ciotat (Bouches-du-Rhône) avec des fauteuils autonomes et à La-Rochelle (Charente-Maritime) avec des fauteuils non électriques. Mais un tel service dans un parking public ? « C'est une première au monde », affirme Indigo Weel ! Bientôt une généralisation sur l'ensemble du territoire français ? Il faudra attendre la fin du test pour le savoir… S'il est concluant, plusieurs métropoles pourraient rapidement s'en emparer.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.